msm

L​e ​MSM : ​​le souffre au service du bien-être ! 

Le méthylsulfonylméthane, souvent abrégé en MSM est un composé organique contenant du soufre. Il est présent naturellement dans le corps, mais également dans des aliments comme le lait de vache, le café, le maïs et le thé [1]. Cependant, il est très sensible aux agressions extérieures comme la chaleur et les procédés de transformations industriels. Par ailleurs, l’utilisation d’engrais pétrochimiques a épuisé le soufre de nombreux sols. Tout ceci rend l’apport en MSM insuffisant via l’alimentation seule.

Voici un petit tour d’horizon pour mieux connaitre ce que les experts médicaux appellent le « supplément miracle pour notre santé ». [2]

​Commençons par l’histoire du MSM


​Le MSM a été principalement utilisé comme un solvant à haute température dans l’industrie chimique. Il a également été utilisé en tant qu’agent anti-inflammatoire dans le domaine thérapeutique [3]. Mais il n’est devenu populaire que depuis les années 1999 après la publication d’un livre faisant la promotion du supplément pour soulager la douleur.

Dans ce livre intitulé « the miracle of MSM », l’auteur a déclaré que le MSM était le premier remède naturel et sûr, sans aucun effet secondaire et qui soit capable de mettre fin à de nombreux types de douleurs et de conditions inflammatoires. L’effet du MSM a même été comparé à celui de l’ibuprofène et a été promu pour de nombreuses utilisations thérapeutiques.

​Quelles sont les utilisations actuelles du MSM ?

Le MSM est actuellement utilisé par voie orale ou topique pour traiter les troubles gastro-intestinaux, les douleurs prémenstruelles, l’hypertension, le diabète sucré, la maladie d’Alzheimer et certaines maladies auto-immunes. Mais l’utilisation la plus soutenue scientifiquement du MSM concerne les maladies inflammatoires, dont l’arthrite, la tendinite et les douleurs articulaires.

Voici une brève description des différents mécanismes d’action du MSM

La manière dont le MSM agit sur la douleur s’explique par les processus suivants :

→ Parce qu’il bloque le transfert des stimulations douloureuses à travers les fibres C sensibles à la douleur, dites nocicepteurs, le MSM est considéré comme analgésique naturel.

→ Il améliore l’activité du cortisol, qui est une hormone anti-inflammatoire produite naturellement par notre organisme.

→ Il inhibe le NF-KB, un complexe protéique impliqué dans les réponses inflammatoires et réduit la production de cytokines liées à l’inflammation systémique.

→ Il augmente la perméabilité des membranes cellulaires, ce qui améliore l’absorption des nutriments et des vitamines et élimine les déchets et les excès de fluides cellulaires.

→ Il améliore la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux sanguins locaux.

→ Il agit comme un relaxant musculaire en atténuant les lésions tissulaires et l’inflammation qui en résulte.

→ Il régule le métabolisme des prostaglandines, aidant ainsi à réguler la formation de complexes antigène-anticorps, qui sont le résultat d’une protection classique du système immunitaire contre les antigènes étrangers.

Zoom sur l’activité du MSM contre l’inflammation

L’inflammation est une réponse biologique normale à des stimuli nocifs. La réponse provient de cellules immunitaires qui produisent des molécules pour initier la cascade inflammatoire menant à la réparation des tissus.

Les effets anti-inflammatoires du MSM sont bien prouvés par les études scientifiques récentes. [4] Le MSM rend essentiellement les cellules plus permissibles au passage de certains éléments, libérant ainsi certains minéraux toxiques accumulés qui peuvent causer des problèmes. En contre partie, il aide à introduire des nutriments et de l’eau. Cela aide à rester hydraté et réduit l’inflammation qui est à l’origine de plusieurs maladies.

Le soufre du MSM joue également un rôle important dans la production de glutathion, un antioxydant principal pour la détoxication. Le glutathion aide les cellules à se débarrasser de leurs déchets, ce qui permet une communication cellulaire plus saine et une réduction des dommages cellulaires.

Qu’en est-il de son action sur l’arthrose, le rhumatisme le plus fréquent ?

L’arthrose est la principale cause d’invalidité chez les personnes âgées. Actuellement, il n y a pas de remède pour l’arthrose et le traitement est axé sur la réduction de la douleur et la diminution de l’invalidité.

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et les interventions chirurgicales sont des solutions courantes mais qui sont devenues de moins en moins envisageables au profit de méthodes plus sûres sur le long terme comme la médecine alternative et les compléments de MSM. En réduisant la douleur, l’inflammation et l’enflure, il permet d’assurer une plus grande amplitude du mouvement.

La recherche montre que plusieurs patients souffrant de pathologies touchant les articulations connaissent une réduction des symptômes lors de la prise du MSM. Ce dernier est capable de créer de nouveaux tissus articulaires et musculaires tout en réduisant les réponses inflammatoires qui provoquent la raideur et l’enflure. En effet, le soufre aide les cellules à libérer de nombreux sous-produits et excès de fluides qui en s’accumulant provoquent un gonflement et une sensibilité.

msm_articulations

Le MSM peut également traiter les allergies ? Est ce possible ?

La rhinite allergique ou allergie nasale est une maladie qui survient lorsque la muqueuse nasale subit une inflammation en réponse à des allergènes inhalés comme le pollen, la poussière ou la moisissure. Elle provoque des éternuements, des démangeaisons, des larmoiements et une toux. Une rhinite allergique sévère peut gravement affecter la qualité de vie, le sommeil et la performance au travail. Elle peut également être associée à de graves troubles inflammatoires, notamment à de l’asthme.

80% de patients asthmatiques soufrent de rhinite allergique et 40% de patients soufrant de rhinite sont asthmatiques. La rhinite allergique est souvent traitée par des antihistaminiques, mais ils produisent souvent des effets secondaires sédatifs. Le MSM a fait ses preuves dans le traitement de ce type d’allergies [5] ; Dans une étude en double aveugle, une réduction des symptômes de la rhinite allergique de 50% a été observée chez des personnes prenant 3 grammes quotidiennement de MSM. Selon l’étude en question, la consommation orale du produit peut réduire les symptômes et l'apparition de la rhinite allergique sans les effets secondaires observés lors de l’administration de médicaments de soins standards. [6]

Mais pas que…

Le soufre est une partie structurelle du tissu conjonctif, des phanères (cheveux, peu, ongles) et du cartilage articulaire. Par conséquent, le manque de soufre affectera négativement tout ce qui précède.

Le MSM est un minéral de beauté offert par la nature

La peau constitue une barrière contre les facteurs exogènes, maintient la température corporelle et empêche la perte d'eau. La peau agit par ailleurs comme une expression du vieillissement et un déterminant de l'attrait physique socialement et psychologiquement parlant. La santé de la peau est obscurément liée à la fois aux résultats de santé physique comme l'infection et l'hydratation et aux résultats psychologiques comme l'anxiété et la dépression. Agir sur la santé de la peau de façon intrinsèque en utilisant des composés nutraceutiques est l’avenir vers lequel plusieurs spécialistes se tournent actuellement. En effet, les scientifiques pensent qu’il serait plus judicieux de cibler la source de vieillissement en fournissant au corps du soufre organique, qui réduit l'inflammation et soutient les voies antioxydantes à l’intérieur du corps.

Dans ce sens, le MSM a démontré son efficacité dans le raffermissement de la peau et l’amélioration de sa structure (sécheresse, craquelure). En combinaison avec la vitamine C de façon idéale, le MSM crée de nouveaux tissus sains et améliore grandement l’apparence de la peau. Le MSM est par ailleurs un fournisseur authentique de soufre nécessaire à la production du collagène et de la kératine. Ces deux éléments sont essentiels au maintien d’une chevelure et d’ongles sains. Il leur fournit une résistance et une épaisseur exceptionnelles. L'administration orale de MSM a récolté également un franc succès dans le traitement de l'acné, de la rosacée et de la peau atopique. Ce composé soufré donne des résultats perceptibles même avec les cicatrices et peut aider à combattre les effets du soleil et des signes de vieillissement tout en calmant la peau. [7]

Le MSM est un détoxifiant puissant

Le MSM est un antioxydant puissant capable de désactiver les radicaux libres nocifs pouvant résulter du stress, de facteurs environnementaux ou d’une alimentation déséquilibrée.  Un surplus de radicaux libres pourrait provoquer une réaction en chaîne qui peut se traduire en dommages cellulaires différents. Dans de tels cas, le corps a besoin d'antioxydants supplémentaires, comme le MSM. Grâce à sa grande capacité à rendre les cellules perméables, le MSM agit en double action en permettant d’une part aux toxines et aux déchets métaboliques de sortir facilement des cellules. Ceci accélère la récupération et libère plus d’énergie pour la reconstitution des tissus et la guérison, notamment après un effort physique [8]. D’autre part, il permet le transfert ou l’entrée de nutriments essentiels à l’hydratation des cellules. C’est aussi un dissolveur de phosphate de calcium, qui permet d’éliminer le mauvais calcium responsable de maladies dégénératives qui surviennent avec l’âge.

Le MSM fournit plus d’énergie et améliore la digestion

En raison de la perméabilité accrue des cellules, moins d’énergie sera nécessaire pour combattre les toxines. L’énergie est donc plutôt redirigée vers d’autres fonctionnalités comme la digestion. Cette dernière nécessite environ 70 à 80% de votre énergie chaque jour. Le MSM augmente également l’absorption des nutriments de sorte que même la dépense énergétique consacrée à la digestion se verra considérablement réduite. De plus, le MSM participe à la reconstruction de la muqueuse du tube digestif et à réduire la réponse inflammatoire qui peut résulter de la réaction à certains aliments.

Comment choisir le meilleur ​MSM et où en acheter ?

chondromea-articulations

Le MSM peut être administré sous forme de poudre ou de gélules. La plupart des suppléments de MSM contiennent des sous-produits synthétiques, mais vous pouvez trouver du MSM organique, 100% naturellement dérivé ici : NUTRIMEA

 Le complément alimentaire Chondromea  de NUTRIMEA est formulé à partir de plusieurs ingrédients ; Le MSM, la glucosamine, la chondroïtine et le manganèse qui contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif et à maintenir une ossature normale. La combinaison de NUTRIMEA est la meilleure sur le marché. De plus, fabriquée et conditionnée en France, elle répond à une réglementation française et européenne stricte.

​Quelle quantité de MSM pourriez-vous consommer ? Posologie

chondromea-articulations-posologie

​La meilleure façon de se supplémenter en soufre organique comme le MSM, c'est avec un verre d'eau une trentaine de minutes avant les repas. Comme il a tendance à fournir plus d'énergie au corps, il serait préférable de ne pas en prendre avant d'aller se coucher.

Selon la littérature étudiée, la dose létale de MSM pour les souris est de 20 grammes par kilogramme de poids corporel. Cela signifie que la dose létale moyenne pour l’homme est supérieure à un kilogramme et demi.

La dose habituelle recommandée par les spécialistes est de 3 gélules par jour. De meilleurs résultats sont obtenus si vous l’utilisez avec des antioxydants ou d’autres composés anti-inflammatoires comme la vitamine C et les acides gras oméga3.

Habituellement, 500 mg, prise 2 à 3 fois par jour est la dose initiale suggérée pour traiter l’arthrose. Certaines études montrent que jusqu’à 3 à 6 g de MSM par jour, divisée en trois doses semble être sûr et bien tolérée. L'International Journal of Orthopedics a publié les résultats d'une étude en double aveugle contrôlée par placebo portant sur 100 participants, menée pour déterminer l'utilisation potentielle de suppléments contenant du MSM pour soutenir la santé des articulations de la hanche et / ou du genou. Les participants ont reçu 6 grammes (3 grammes deux fois par jour) de MSM par jour pendant 26 semaines et ont noté des améliorations notables au niveau de la santé articulaire. [9]

​Sécurité concernant le MSM


Vitamine B12

​Le MSM est un complément naturel déjà présent dans le corps, il est donc bien toléré. Aucun effet secondaire grave n’a été signalé. Il peut être pris en toute sécurité avec des anti-inflammatoires non-stéroïdiens et il est souvent associé avec de la glucosamine et de la chondroïtine.
Cela étant dit, comme tout complément, il est capable de provoquer des effets secondaires bénins pour certaines personnes lorsqu’il est pris pour de longues périodes.  Les effets indésirables rapportés comprennent une indigestion, des maux d’estomac, de la diarrhée ou une irritation de la peau et des yeux. Il ne convient pas non plus aux personnes qui prennent des anticoagulants, en raison des effets secondaires potentiels pouvant affecter le cœur et le système cardiovasculaire.
Les informations concernant l'innocuité et l'efficacité du MSM pendant la grossesse et l'allaitement font défaut, il serait ainsi préférable de demander conseil à votre médecin si vous êtes concernés.

Références :

1-    Matthew Butawan, Rodney L. Benjamin, and Richard J. Bloomer, Methylsulfonylmethane: Applications and Safety of a Novel Dietary Supplement, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5372953/

2-    Earl Mindell, The MSM Miracle, McGraw Hill Professional, 1998 - 48 pages

3-    Melanie Johns Cupp, Timothy S. Tracy, Dietary Supplements: Toxicology and Clinical Pharmacology. Springer Science & Business Media, 10 déc. 2002

4-    Mariè van der Merwe  and Richard J. Bloomer, The Influence of Methylsulfonylmethane on Inflammation-Associated Cytokine Release before and following Strenuous Exercise, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5097813/

5-    Braido F, Arcadipane F, Marugo F, Hayashi M, Pawankar R Curr Opin Allergic rhinitis: current options and future perspectives. Allergy Clin Immunol. 2014 Apr; 14(2):168-76.

6-    Susan Hewlings ; Douglas S Kalman, Evaluating the Impacts of Methylsulfonylmethane on Allergic Rhinitis After a Standard Allergen Challenge: Randomized Double-Blind Exploratory Study

7-    J Cosmet Dermatol.  Combined effects of silymarin and methylsulfonylmethane in the management of rosacea: clinical and instrumental evaluation. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18254805/

8-    Barmaki S, Bohlooli S, Khoshkhahesh F, Nakhostin-Roohi B.J Sports Med Phys Fitness. Effect of methylsulfonylmethane supplementation on exercise - Induced muscle damage and total antioxidant capacity. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22525653

9-    The Effect of Methylsulfonylmethane on Osteoarthritic Large Joints and Mobility. International Journal of Orthopaedics, http://www.ghrnet.org/index.php/ijo/article/view/745/857


Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: