Que penser des cliniques dentaires à l'étranger ?

Une pratique étonnante se popularise de plus en plus depuis quelques années : celle du tourisme dentaire. Pour résumer, cela consiste à se rendre dans un pays voisin pour acquérir des prothèses dentaires et subir les opérations chirurgicales liées à leur pose. La raison principale est simple : le coût y est beaucoup moins onéreux qu’en France. Que ce soit le prix de base ou la part remboursée, tout y est avantageux.

dentiste-etranger

Découvrez avec nous tous les arguments en faveur des cliniques dentaires à l’étranger, ainsi que les potentiels inconvénients et les points sur lesquels on vous conseille d’être vigilant...

Les avantages non négligeables des cliniques dentaires à l’étranger

Des prix attrayants

Comme nous l’avons expliqué précédemment, il est vrai que la motivation majeure poussant autant de personnes à prendre des rendez-vous à l’étranger gravite autour de la question de l’argent. Lorsque l’on compare les prix sur Internet, on constate très rapidement que le coût d’un implant dentaire revient à environ 3000 euros en France. Ce prix est moitié moins en Espagne et trois fois moins en Hongrie. Cet argument à lui seul justifie l’expansion de cette pratique mais il n’est pourtant pas le seul.

Des délais de prise en charge courts

Les délais de prise en charge dans les cliniques dentaires à l’étranger sont généralement beaucoup plus intéressants que dans l’hexagone. En effet, en hexagone, il est parfois nécessaire d’attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois avant d’être pris en charge. Cela s'explique par une meilleure optimisation du traitement des patients. Mais surtout par un abandon de certains protocoles administratifs obsolètes qui subsistent pourtant dans notre pays. L’exemple le plus probant est la possibilité pour les chirurgiens hongrois de s’occuper de plusieurs dents lors de la même entrevue. Ceci accélère considérablement le processus par rapport aux médecins français qui sont contraints d’avoir un rythme beaucoup plus lent et étalé sur plusieurs séances.

Une facilité de contact grâce à des agences spécialisées

Ce genre de gain de temps dont nous venons de parler ne se fait pas aux dépens du professionnalisme et de la qualité des soins que vous recevez. C’est là qu’intervient un autre point fort de cette tendance : la possibilité d’économiser encore plus de temps et d’efforts fastidieux en faisant appel à des agences qui se spécialisent dans le tourisme dentaire. Elles permettent entre autres de prendre facilement contact avec des cliniques partenaires. Elles s’occupent de tout, de la préparation du voyage jusqu’à la prise de rendez-vous avec le médecin qui correspondra le plus à votre profil. Il est ainsi possible d’obtenir des soins prodigués par des chirurgiens parlant une langue spécifique ou spécialisés dans l’opération chirurgicale qui vous intéresse. Il s’agit là d’un véritable commerce dont la principale priorité est la satisfaction du client !

Quelles sont les meilleures destinations pour les soins dentaires à l’étranger ?

Plus de 20.000 français ont reçu des soins dentaires à l’étranger ces dernières années. Selon notre enquête, voici les destinations les plus populaires :

La Hongrie figure en première position parmi les cliniques dentaires à l'étranger

Déjà évoquée et omniprésente sur ce marché, la Hongrie est avec certitude LA destination que les français privilégient pour des soins dentaires de qualité et peu onéreux. Il s’agit sans conteste du meilleur rapport qualité-prix et sa renommée en fait une option garantissant votre satisfaction. Sa place sur le marché est telle que le pays dispose de nombreuses infrastructures et organismes capables d’optimiser toutes les étapes du processus ; De la réservation du professionnel soignant jusqu’à l’opération. Par ailleurs, le pays mise également sur la qualité des formations universitaires de même que sur la formation régulière des professionnels de la santé. Voilà de quoi séduire les français en recherche de soins dentaires aux tarifs abordables.

Le cabinet dentaire Hongrois annonce des économies jusqu’à plus de 60 % sur des soins dentaires par rapport aux tarifs pratiqués en France. Par exemple, le coût des implants dentaires complets en Hongrie coûte entre 270 euros et 490 euros. En France, vous débourserez en moyenne 3.000 euros pour la même prestation. La différence de prix s’explique notamment par le coût des loyers, du matériel et des charges beaucoup moins élevés qu’en France.

En seconde position….

Cependant, si vous souhaitez voyager un peu moins loin, il existe d’autres alternatives qui sont l’Espagne, l’Italie et le Portugal. Les deux premiers pays pratiquent des prix en moyenne 30% plus bas qu’en France. Mais ils garantissent des services pratiquement identiques. Ce qui signifie par extension que les avantages s'associant aux délais de prise en charge disparaissent ici. Le Portugal est lui aussi une option plutôt populaire mais le tourisme dentaire n’est pas encore démocratisé là-bas. Concrètement, cela veut dire que la prise en charge des patients étrangers ne se fera pas aussi naturellement que dans les pays cités précédemment.

En dernière position

Enfin, de nouvelles options en Europe de l’Est sont en train d’émerger sur le marché. La Serbie et le Monténégro se démarquent notamment du reste dans la qualité de leurs services. Elles restent toutefois des destinations moins accessibles de par leur faible accessibilité par avion. Leurs prix sont parfois beaucoup plus attractifs qu’en Hongrie mais il est très important de souligner qu’il est impossible d’obtenir des remboursements étant donné que ces deux endroits ne font pas partie de l’Union Européenne. De ce fait, il est nécessaire de calculer le coût total de l’opération et du transport afin de savoir si cela reste avantageux ou non.

Une prise en charge de la Sécurité sociale est-elle possible ?

La prise en charge par la sécurité sociale des soins dentaires dépend du pays dans lequel ils se font. Pour tous les soins, non-urgents, effectués en dehors de l’Union européenne, ne prévoyez aucune prise en charge. En effet, les prothèses dentaires programmées ne font pas partie des conditions dictées par les organismes de remboursement. En revanche, si vous programmez vos soins dans un pays membre de l’Union européenne, cela change tout.

Depuis la directive 2011 transposée en droit français en octobre 2013, chaque citoyen européen qui choisit de se faire soigner dans un pays membre pourra se faire rembourser. Et ce, au même tarif qu’en France. Il n’existe donc aucune différence entre les remboursements de soins reçus en France ou en Hongrie, par exemple.

Par ailleurs, les démarches sont très simples. Vous n’avez pas besoin de demander au préalable une autorisation à la sécurité sociale obtenir un remboursement. La seule recommandation est de demander au préalable la carte européenne d’Assurance maladie avant votre départ. Vous pourrez en faire la demande directement sur Internet via votre compte Ameli. Elle arrivera à votre domicile environ sous quinzaine.

Prudence est de mise

Comme on peut s’y attendre de ce genre de démarches, il faut rester particulièrement vigilant afin que le voyage se déroule de la meilleure manière qui soit. Ainsi, lors du choix de votre clinique dentaire à l'étranger, il est important de se renseigner sur ses spécificités potentielles ainsi que sur les avis recensés par les anciens clients.

Evitez autant que possible les établissements qui n’ont l’air professionnels qu’en façade ou pour lesquels des doutes planent quant au respect des normes sanitaires. Méfiez vous également lors de votre collecte d’informations des forums santé. Ceux-ci peuvent parfois faire partie d’un réseau d’arnaques visant à gagner votre confiance en dissimulant la vérité concernant certaines cliniques. Si vous parcourez des sites aux avis biaisés ou à la dimension très publicitaire, cela est en général suspect.

Comme point de départ pour vos recherches, nous vous conseillons de faire confiance aux agences de voyage ayant une adresse officielle en France. Grâce à celle-ci vous aller pouvoir les contacter facilement en cas d’incident ou de preuve de malhonnêteté et ainsi obtenir plus facilement réparation. De manière générale, si vous le pouvez, assurez-vous de pouvoir être pris en charge par un professionnel bilingue afin de simplifier les démarches dans leur entièreté.

Enfin, soyez très minutieux en ce qui concerne les documents dont vous allez avoir besoin pour vous faire rembourser. Vous devrez demander ces documents à la clinique si on ne vous les fournit pas automatiquement. Vous devrez également impérativement avoir en votre possession lorsque vous rentrerez en France les radios réalisées avant et après l’opération. Enfin, n'oubliez pas la facture avec le (ou les) numéro(s) des dents concernées et le formulaire de remboursement.

0 commentaires


Commenter :