Reflux gastro-œsophagien: quelles méthodes naturelles pour le soulager?

Chaque année, des milliers de patients dans le monde sont diagnostiqués avec des problèmes digestifs, allant des maux d'estomac occasionnels au cancer colorectal qui menace la vie. L'un des troubles dont la croissance est la plus rapide de nos jours est le RGO. Le RGO est un acronyme pour la maladie de reflux gastro-œsophagien, un trouble digestif causé par l'acide gastrique qui coule de l'estomac dans l'œsophage. «Gastro-œsophagien» fait référence à l'estomac et à l'œsophage, et «reflux» signifie refluer ou revenir. Le reflux gastro-œsophagien est le retour de sucs gastriques acides, ou de nourriture et de liquides dans l'œsophage.

Le reflux gastro-œsophagien est l'une des afflictions les plus douloureuses et difficiles à éliminer que l'on puisse avoir. La douleur constante et l'impossibilité de manger de la nourriture sans se sentir ballonné peuvent vraiment vous mettre hors de vous.

Comment pouvez-vous soulager ce problème de façon naturelle? Découvrons-le.

Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien (RGO) ?

Si vous vous demandez d'où provient cette maladie particulière, vous devrez comprendre que le principal organe du corps affecté par cette maladie  est l'œsophage. Cet organe est en quelque sorte comme un tube et c'est là que les aliments transitent de la gorge vers nos estomacs.

Le reflux gastro-œsophagien, également connu sous le nom de reflux acide, est une condition dans laquelle le contenu liquide de l'estomac régurgite dans l'œsophage. Cela peut enflammer et endommager la couche intérieure de l'œsophage, même si des symptômes visibles d'inflammation se produisent chez un petit nombre de patients.

Habituellement, le liquide régurgité contient de l'acide et de la pepsine produits par l'estomac. Le liquide expulsé lors d’un reflux peut également avoir de la bile qui s'est accumulée dans l'estomac à partir du duodénum. L'acide est considéré comme la partie la plus nocive du reflux. La pepsine et la bile peuvent également endommager l'œsophage, bien que leur rôle dans l'inflammation et les dommages œsophagiens ne soit pas aussi intense que celui de l'acide.

Les facteurs de risque du reflux gastro-œsophagien

Les facteurs les plus susceptibles de causer le reflux gastro-œsophagien sont les anomalies du sphincter œsophagien inférieur, des Hernies hiatales et des contractions œsophagiennes.

Les anomalies du sphincter œsophagien inférieur

L'action du sphincter œsophagien inférieur est probablement le principal facteur d'arrêt du reflux. Le muscle qui compose le sphincter œsophagien inférieur est généralement actif. Cela indique qu'il se contracte et se ferme de l'œsophage à l'estomac. Cette fermeture du passage arrête le reflux.

Différentes anomalies du sphincter œsophagien inférieur ont été observées chez des patients souffrant de reflux gastro-œsophagien. L'une est une contraction inhabituellement faible du sphincter œsophagien inférieur, ce qui diminue sa capacité à arrêter le reflux. D'autres sont des relaxations irrégulières du sphincter œsophagien inférieur, qui n'accompagnent pas la déglutition et durent longtemps. Ces relaxations prolongées font que le reflux acide se produit plus facilement.

Les Hernies hiatales

Lorsqu'une hernie hiatale est présente, il y a un sac herniaire, qui est une minuscule poche d'estomac au-dessus du diaphragme. Ce sac peut retenir l'acide provenant de l'estomac. Ce piège maintient l'acide près de l'œsophage. Par conséquent, il est plus facile pour l'acide de refluer car le sphincter œsophagien inférieur se détend en avalant.

Les contractions œsophagiennes

La déglutition crée une vague annulaire de contraction des muscles œsophagiens, qui rétrécit la cavité interne de l'œsophage. Comme la vague de contraction est défectueuse, l'acide reflué n'est pas refoulé dans l'estomac. Différentes anomalies de contraction ont été expliquées chez les patients atteints de reflux gastro-œsophagien.

Par exemple, les vagues de contraction peuvent ne pas commencer après chaque déglutition ou les vagues de contraction peuvent disparaître avant d'atteindre l'estomac. De plus, la pression produite par les contractions peut être très faible pour repousser l'acide dans l'estomac.

Les signes et symptômes du RGO

Les symptômes courants du reflux gastro-œsophagien comprennent les brûlures d'estomac, c'est-à-dire une sensation de brûlure dans la région thoracique, la régurgitation des aliments et des troubles de la déglutition. Dans certains cas, des maux de gorge, une salivation excessive, des nausées et des douleurs thoraciques peuvent survenir.

Dans les cas extrêmes, l'acide reflué peut causer de graves blessures à la muqueuse de l'œsophage. Cela peut provoquer des conditions telles que des rétrécissements œsophagiens, une œsophagite par reflux, un œsophage de Barret et un type de cancer appelé adénocarcinome œsophagien.

Dans certains cas, le reflux acide peut provoquer des problèmes respiratoires. Cette condition est connue sous le nom de reflux larynopharyngé ou maladie de reflux extra-œsophagien. Contrairement au RGO, cette condition ne provoque pas de brûlures d'estomac à cause de laquelle elle est également connue sous le nom de «reflux silencieux».

D'autres symptômes atypiques peuvent inclure la toux chronique, la laryngite, l'asthme, la sinusite et la pharyngite. Le reflux acide peut également causer des problèmes dentaires car l'acide reflué peut atteindre la bouche et éroder l'émail des dents. Cela peut également entraîner une hypersensibilité dentaire.

Après cette présentation du RGO, voyons à présent comment il peut être soulagé.

reflux gastro-oesophagien2

Comment soulager le RGO de façon naturelle ?

Le RGO est traité à l'aide d'antiacides, de l'histamine, de médicaments favorisant la motilité et d'inhibiteurs de la pompe à protons. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut également être nécessaire.

Afin de pouvoir soulager le RGO de façon naturelle, vous disposez principalement de deux méthodes : ajuster vos habitudes alimentaires et recourir aux compléments alimentaires.

Surveillez votre alimentation

Outre les médicaments, il est également important de modifier le mode de vie pour contrôler le RGO, précisément en changeant les habitudes alimentaires. Le reflux acide se produit généralement après les repas.

En effet, l'estomac devient plein, ce qui entraîne une augmentation du reflux d'acide. Il est préférable d'éviter les repas lourds. Prendre de petits repas tôt peut réduire le risque de reflux acide.

Les aliments tels que la menthe poivrée, le chocolat, les boissons contenant de la caféine et l'alcool augmentent le risque de reflux acide car ils réduisent la pression dans le sphincter œsophagien inférieur.

Il vaut mieux éviter ces aliments. Les aliments riches en matières grasses doivent également être évités. Les aliments acides tels que les agrumes peuvent augmenter le niveau d'acide dans l'estomac et aggraver la situation.

En somme, pour soulager le RGO, vous devez opter pour :

  • Les aliments alcalins
  • la chasse aux mauvais acides gras
  • Les fibres
  • Les plantes digestives (camomille, mélisse, mauve….)

A vous de voir ce que vous devez réduire ou éliminer de votre alimentation.

Trois compléments alimentaires efficaces contre le RGO

Vous pouvez associer des compléments alimentaires à une alimentation saine pour soulager naturellement le RGO.

1 - Les probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale

Les probiotiques sont les bonnes bactéries qui jouent un rôle si important dans le bon fonctionnement de notre corps tout au long de notre vie. Ils nous aident à prévenir et à traiter de nombreuses maladies et affections. Généralement, ils nous aident à restaurer ou à soulager la santé de notre système digestif et de notre tube digestif.

Les probiotiques préviennent les allergies chez les bébés. Ils stimulent également la défense du système immunitaire chez les enfants. Ces bonnes bactéries améliorent également la fonction du système digestif à l'âge adulte. Ils nous aident à lutter contre les infections.

Les probiotiques maintiennent l'équilibre de la microflore intestinale lorsque nous sommes obligés de suivre un traitement aux antibiotiques. Tous ces avantages sont scientifiquement prouvés. Les probiotiques comptent donc parmi les solutions thérapeutiques les plus étudiées aujourd'hui.

L’Organisation Mondiale de Gastroentérologie (WGO), dans un rapport d’octobre 2011, citant une publication du « Council for Agricultural Science and Technology » sur les probiotiques, a confirmé ces effets sur la santé, tout en listant un ensemble de précautions et de vérifications indispensables pour attester la conformité des compléments alimentaires. [1, 2]

Un tractus intestinal sain doit comprendre au moins 85% de bonnes bactéries pour prévenir efficacement l’invasion de micro-organismes pathogènes tels que les salmonelles et E. coli. Malheureusement, la grande majorité des gens ont plus de mauvaises bactéries que de bonnes.

Lorsque le tractus gastro-intestinal est déséquilibré et sujet à des problèmes, cela peut entraîner un certain nombre de symptômes, y compris une indigestion - autrement connue sous le nom de brûlures d'estomac. Par conséquent, si vous souffrez de brûlures d'estomac fréquentes, vous souffrez de RGO, qui est principalement dû à un système digestif affaibli qui est insuffisant en acide gastrique et / ou enzymes nécessaires et à un manque de probiotiques.

-> Les probiotiques agissent sur la source du problème

Donc, au lieu de prendre des médicaments tels qu'un antiacide pour traiter vos brûlures d'estomac, vous devriez envisager d'ingérer une forme de traitement plus naturelle en augmentant votre consommation de probiotiques. En d'autres termes, l'idée est de fournir à votre tube digestif les probiotiques essentiels dont il a besoin pour fonctionner correctement afin d'éviter le reflux acide.

C'est un fait que les probiotiques peuvent soulager l'indigestion chronique, car ils rendent le processus de digestion plus efficace. Les probiotiques améliorent la digestion du lactose et décomposent les aliments non digérés, même les glucides les plus  tenaces. Les bonnes bactéries aident également à soulager les ballonnements, les crampes et de nombreux autres problèmes digestifs.

-> Qu’en est-il du dosage ?

La prise quotidienne de préparations probiotiques orales est couramment recommandée, mais certains essais ont utilisé une posologie deux fois par semaine.  En fonction de l'application recherchée, la durée d'administration des probiotiques peut varier. Le choix entre des formules à souche unique ou à souches multiples est également une décision qui peut influencer la gamme d'administration et les résultats.

2 - La mélatonine au secours du RGO

La mélatonine est une hormone naturellement présente dans le corps. La mélatonine utilisée comme médicament est généralement fabriquée par synthèse dans un laboratoire. Elle est le plus souvent disponible sous forme de pilule, mais la mélatonine est également disponible sous des formes qui peuvent être placées sous la langue. Cela permet à la mélatonine d'être absorbée directement dans le corps.

La mélatonine générée dans le tractus gastro-intestinal a un effet protecteur muqueux. Elle empêche la formation de lésions gastriques aiguës et accélère la guérison des ulcères chroniques.

Elle maintient également l'intégrité de la muqueuse œsophagienne en inhibant la sécrétion d'acide gastrique, tout en stimulant la sécrétion de bicarbonate duodénal et en augmentant la libération de gastrine, ce qui à son tour stimule la contractilité du sphincter œsophagien inférieur. C’est l’analyse de plusieurs études publiée sur le site de la bibliothèque de Médecine américaine. [3]

D'une manière générale, prendre de la mélatonine tous les soirs est absolument parfait. La mélatonine est présente naturellement dans le corps et est donc bien acceptée par celui-ci.

Il existe des effets secondaires potentiels comme des maux de tête, mais ceux-ci sont très rares. Si vous vous en tenez à une dose inférieure à 6 mg, cela devrait être tout à fait correct pour la prendre sur le long terme.

La mélatonine prend du temps à s'accumuler dans le corps et plus elle s'accumule sur 1 à 2 mois, plus elle aide à combattre les effets du RGO.

3 - Le Millepertuis pour gérer le stress

En dehors des causes mécaniques de reflux gastro-œsophagien que nous avons cité au début de l’article, il y a aussi des causes moins connues liées essentiellement au stress et à l’anxiété. Une personne stressée peut avoir des remontées acides.

Les spécialistes expliquent ceci par le fait que le stress diminue le tonus musculaire du sphincter inférieur de l’œsophage. IL serait également responsable de la fragilisation de la paroi œsophagienne qui devient très sensible à l’acidité.

Le millepertuis est actuellement utilisé pour traiter la dépression, l'anxiété et les troubles du sommeil. Il s'est avéré plus efficace que les antidépresseurs généralement prescrits pour la dépression.  L’une des plus grandes études menées dans ce sens a été faite par le Dr Allemand H. Woelk. [4]

Bien que son mécanisme d'action exact ne soit pas clair, des études animales ont montré que le millepertuis peut augmenter les niveaux de sérotonine, et il s'est avéré efficace pour traiter les patients souffrant de dépression.

Compte tenu de ces effets et des données soutenant l'utilisation d'antidépresseurs pour le traitement du Syndrome du côlon Irritable, des scientifiques ont postulé, dans un essai, que le millepertuis pourrait bénéficier aux patients atteints du Syndrome du côlon Irritable. [5]

Le millepertuis peut réellement aider les personnes souffrant de problèmes de dépression mineurs. Les compléments alimentaires à base de Millepertuis, qui peuvent se présenter sous forme de pilules, de thés ou sous forme liquide, sont censés être pris régulièrement, plus fréquemment pendant les épisodes de dépression, pour aider à atténuer les effets de la maladie.

La dose courante est de 300 mg par jour. Le millepertuis fonctionne presque de la même manière que les antidépresseurs sur ordonnance. 

Pour conclure:

Le RGO est un problème que beaucoup de gens ont dans la vie courante. Vous le connaissez probablement par son nom le plus courant, les brûlures d'estomac. Le RGO affecte généralement les personnes de plus de 40 ans et peut être très douloureux. Ses causes sont multiples et diverses et sont généralement le résultat de mauvaises habitudes de vie. Le RGO peut probablement affecter tout le monde à un moment ou à un autre et n'est pas vraiment une condition à craindre.

Cependant, si la condition devient chronique, vous devriez consulter un médecin et faire faire des tests de diagnostic. Il existe également des médicaments sur ordonnance pour traiter certains des accès les plus graves mais vous avez également de nombreuses solutions naturelles qui peuvent vous aider à soulager le reflux gastro-œsophagien.

Si vous avez des antécédents médicaux, il est préférable de consulter un professionnel de la santé avant de recourir à ces méthodes naturelles car les effets indésirables ne manquent pas.

Références :

1 - Probiotiques et Prébiotiques, Octobre 2011

www.cast-science.org

3 - Chang Seok Bang, MD, PhD,Young Joo Yang, MD, and Gwang Ho Baik, MDMelatonin for the treatment of gastroesophageal reflux disease; protocol for a systematic review and meta-analysis, Medicine (Baltimore). 2019 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6358381/. Consulté le 20,06,2020

4 - Woelk H. Comparison of St John’s wort and imipramine for treating depression : a randomised controlled trial. BMJ. 2000 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10968813/. consulté le 21,06,2020

5 - Saito YA, Rey E, Almazar-Elder AE, et al. (Division of Gastroenterology and Hepatology, Mayo Clinic College of Medicine, Rochester, Minnesota). A randomized, double-blind placebo-controlled trial of St. John’s wort for treating irritable bowel syndrome. Am J Gastroenterol 2010;105:170 –177. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19809408/. Consulté le 22,06,2020

1 comment


Baufreton - 17 juillet 2020 Répondre

Article très intéressant et informatif. Je souffre de RGO sévère et je voudrais me passer progressivement des IPP.
Je vais me tourner vers les solutions naturelles.

Merci !

Commenter :