La spiruline : bienfaits et réalité

La spiruline est considérée comme un superaliment à deux doigts de devenir un aliment miracle. On raconte qu’elle est dopante et qu’elle permet de perdre du poids. Elle serait parfaite pour compléter les repas des végétariens et même pour vaincre le cancer.

Mais dans la réalité, qu’en est-il ? Est-ce un aliment qui nous fait du bien, un traitement naturel, une solution passe-partout ?

La spiruline, qu’est-ce que c’est ?

La spiruline est une microalgue vert bleu vieille de plusieurs milliers d’années. Elle se développe dans l’eau douce et est naturellement présente au Tchad, en Inde et au Mexique. Aujourd’hui elle est également cultivée en France et dans de nombreux autres pays.

Cette microalgue ne se consomme pas fraîche, mais après avoir été séchée et réduite en poudre.

Et on peut bel et bien dire que la spiruline est un superaliment, car elle renferme plus de nutriments que de nombreux autres aliments.

Que contient la spiruline ?

La liste des nutriments et oligo-éléments contenus dans la spiruline est assez impressionnante. On y trouve : du bêta-carotène, du fer, des oméga-6, de la vitamine B12, de la vitamine E, des protéines, des minéraux, du calcium, du phosphore, du magnésium, du zinc et du cuivre.

Ainsi la spiruline contient les 8 acides aminés indispensables à l’organisme humain. Ceci explique pourquoi on met en avant la spiruline dans le cadre d’un régime végétarien.

Quels sont les bienfaits de la spiruline ?

Voici une liste non exhaustive de tout ce que la spiruline pourrait faire sur notre organisme : perdre du poids, soigner le cancer, lutter contre la malnutrition, stimuler le système immunitaire, diminuer la sensibilité allergique, réduire le mauvais cholestérol, réveiller, etc.

Il faut savoir qu’au niveau des études, il n’y a actuellement aucune étude sérieuse (c’est à dire avec un vrai nombre de sujets observés) pour la plupart des conclusions ci-dessus. Pour autant consommer de la spiruline n’est pas inutile. Reprenons chaque bienfait de la spiruline.

Perdre du poids

La spiruline en elle-même ne fait pas perdre du poids. Elle ne provoque pas non plus rapidement la sensation de satiété. Est mis en avant pour défendre ce bienfait son taux de protéine.

Effectivement la spiruline contient 55 à 70 % de protéines. Ce qui signifie qu’au mieux 10 g de spiruline (une consommation raisonnable et plausible) contient 7 g de protéine. À titre de comparaison on considère qu’un œuf dur contient 6,3 g et un bol de flocon d’avoine (avant ajout du lait pour en faire du porridge, soit 50 g de flocon d’avoine) contient 6,5 g de protéine.

Le pourcentage en protéine de la spiruline est très élevé, mais ce n’est pas un ingrédient que l’on peut manger en très grande quantité pour en profiter véritablement.

Lutter contre le cancer, les allergies, etc

Ici impossible de dire si c’est vrai ou non, car aucune étude aboutie avec recherches sur les hommes et non les animaux n’a été menée. La seule chose que l’on peut dire avec certitude, c’est que la spiruline ne fait pas de mal, c’est tout !

Faire baisser le mauvais cholestérol

Oui, la spiruline agit sur le cholestérol. Une consommation régulière permet de réduire le taux de cholestérol total, de diminuer la quantité de mauvais cholestérol et même d’augmenter le bon cholestérol. On est totalement gagnant à ce niveau-là !

Agir contre la malnutrition

La spiruline est souvent présentée comme un superaliment pour les personnes souffrant de malnutrition pour les mêmes raisons que l’on dit qu’elle permet de perdre du poids. Et à ce niveau-là, ça ne fonctionne pas.

Cependant elle serait utile pour lutter contre les carences dont souffrent les personnes malnutries, car la spiruline ne contient pas que de la protéine, mais également une très forte quantité de bêta-carotène et de fer.

Avoir plus d’énergie

Sans qu’il y ait d’études formelles à ce sujet, nombreuses sont les personnes à ressentir à un regain d’énergie après la consommation de spiruline. Et d’ailleurs aujourd’hui les vendeurs déconseillent fortement d’en consommer en fin de journée pour éviter des troubles du sommeil.

Mais alors, pourquoi consommer de la spiruline ?

À lui chercher des super-pouvoirs, on oublie les propriétés de base de la spiruline. Il s’agit réellement d’un superaliment en raison de la concentration de nutriment.

Il est donc particulièrement intéressant de saupoudrer une salade avec de la spiruline. Ainsi on considère que 10 grammes de spiruline offrent autant :

  • de fer que 6,5 artichauts,
  • de caroténoïdes que 4 carottes crues,
  • de calcium que 85 g de flétan,
  • de magnésium que 2,5 betteraves,
  • etc.

C’est donc une façon très simple de booster son organisme sans chercher à manger plus ou à révolutionner sa façon de cuisiner.

Y a-t-il des risques à consommer de la spiruline ?

Il n’y a pas de contre-indications particulières, juste les règles d’usage : discutez-en avec votre médecin si vous êtes enceinte ou au milieu d’un traitement. Interrompez la cure de spiruline en cas de soucis.

Par contre il est important de bien acheter la spiruline. Il faut toujours vérifier la provenance et éviter les régions très polluées. Et il faut s’assurer que le produit contient de la spiruline pure et non d’autres algues.

Conclusion

On essaie de nous faire croire que les superaliments sont également des super solutions à tous nos problèmes. Et si on essayez déjà de tirer un maximum de leur bienfait au niveau alimentaire ?

Sources :

https://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_mineraux/vitamines/15869-spiruline.htm

https://www.naturaforce.com/bienfaits-complements/spiruline-naturelle/

https://www.consoglobe.com/spiruline-algue-100-bienfaits-3079-cg

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=spiruline_ps

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire:







);