Le Chitosan : Avis & Conseils

Imaginez que vous puissiez avaler une simple gélule, qui une fois dans votre estomac se transformerait en un authentique piège à graisse.

Plutôt que de se fixer sur votre ventre ou vos fesses, celle-ci serait attirée comme magnétiquement par ce complément alimentaire, qui les piègerait dans ses filets, dans un gel inassimilable par l’organisme, avant d’être évacué par les selles, renforçant ainsi l’efficacité de votre régime.

Un doux rêve ? Non ! Quoique mal connu, ce produit existe. Il s’agit du chitosan (ou chitosane, selon les distributeurs).

⇨ Un véritable piège à graisse, qui plus est entièrement naturel.

Comment ça marche ? Comment l’utiliser ? Quelles sont ses limites ? C’est ce qu’on va voir tout de suite pour vous aider à utiliser ce produit au mieux dans le cadre de votre perte de poids.

Qu'est-ce que le chitosan ? Présentation et composition


Commençons par le commencement : le nom du chitosan vient de la chitine, la matière (un polymère en l’occurence) qui compose en grande partie la carapace des crustacés.

Après un traitement appelé décatélysation, ce produit attire à lui les graisses et les capture.

Concrètement, si vous absorbez du chitosan, puis des aliments gras, les lipides seront piégés par le polymère, que votre organisme ne peut absorber, et qu’il évacuera donc par les selles.

Ainsi, vous n’absorbez pas de nouvelles graisses et le corps sera obligé de puiser dans ses réserves pour consomme son énergie, ce qui vous fera bel et bien maigrir.

Il est à savoir que, pour être efficace, un complément alimentaire à base de chitine doit être, comme nous l’avons dit, décatélysé (une forme de traitement grâce à la chaleur) mais aussi composer à au moins 90 % la gélule que vous prendrez avant votre repas.

Si les gélules composant le chitosan contiennent des anti-agglomérants comme le stéarate de magnésium ou des suppléments comme maltodextrine, elles peuvent parfois également être associées à d’autres produits, par exemple des antioxydants comme la vitamine C.

Mais vous l’avez compris, le principal ingrédient dans la composition du chitosan, c’est de la chitine, composant essentiel de la carapace des crustacés. Autrement, dit, c’est un produit entièrement naturel, sans danger pour l’organisme… À moins bien entendu que vous soyez allergique aux crustacés. Dans ce cas, le chitosan n’est clairement pas pour vous et vous devez le fuir comme tout autre produit susceptible de déclencher des réactions allergiques.

Pourquoi prendre du chitosan

Le chitosan est donc un complément alimentaire qui contribue à la perte de poids. Même si certains sites qui ne sont pas tenus par des experts en nutrition laissent entendre qu’il aurait d’autres vertus miracles anticancéreuses par exemple, cela n’a jamais été prouvé.

En revanche, son action de piège à graisse naturel a déjà été constatée par des études médicales effectuées par les autorités les plus sérieuses, constatant des pertes de poids de 1 à 3 kilos supérieures ou groupe témoin (qui prenait un placebo).

Petit bonus : celles-ci on même constaté que leur action permettait aussi, grâce au même processus, de diminuer la prise de cholestérol LDL (le mauvais cholestérol) de 15 à 35 % !

Le chitosan est donc l’allié star des régimes alimentaires.

Bien entendu, il a tout de même une efficacité limitée. N’espérez pas pouvoir surcharger impunément votre corps de graisse sans prise de poids grâce au chitosan. Une partie des lipides avalés sera toujours absorbée par votre métabolisme.

C’est donc bien en complément alimentaire d’une vie saine, et non pas considéré comme un remède miracle vous abstenant de tout effort et vous donnant un « droit au gras », qu’il prouvera toute son efficacité.

À qui s'adresse t-il ?

À l’exception des allergiques aux crustacés, pour qui l’usage du chitosan doit être formellement proscrit, ce produit peut être pris par tout le monde… ou presque : les études manquent pour avoir du recul sur certaines populations, il est donc formellement déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux moins de 18 ans.

De même, si vous souffrez de troubles du transit, ou avez subi des opérations au niveau de votre système digestif, consultez votre médecin avant toute prise de chitosan.

En dehors de ces quelques exceptions, le chitosan est sans risques et s’adresse à tout le monde

Posologie

Le chitosan déposant dans votre organisme une sorte d’éponge à graisse, celui-ci pour être efficace doit être pris 30 minutes avant le repas pour pouvoir faire la preuve de son efficacité.

Sa posologie conseillée est de 3 à 6 grammes par jour, une à deux fois par jour, accompagnée d’un verre d’eau.

Toutefois, la composition précise et la teneur en principes actif du chitosan peut varier selon les distributeurs. Consultez donc systématiquement la posologie recommandée par le mode d’emploi du produit dont vous avez fait l’acquisition pour être sûr(e) de le consommer au bon rythme.

Où acheter du chitosan ?

En matière de compléments alimentaires, il convient d’être particulièrement vigilant(e) sur votre choix de boutique. En effet, ces produits ont vocation à être ingérés et il est indispensable de s’adresser à un revendeur qualifié, comme Naturhouse.

Redoublez de prudence si vous désirez acheter en ligne : en ce cas, nous vous recommandons l’e-shop santé Anastore, dont la réputation de sérieux est reconnue par tous les professionnels.

Depuis son lancement en l’an 2000, non seulement la plateforme Anastore n’a jamais été confronté à un problème sanitaire (elle respecte d’ailleurs la norme HACCP des produits de consommation), mais elle s’est même distinguée par la rapidité de ses livraisons et la qualité de son service client : vous n’aurez jamais de difficulté à les joindre en cas de questions ou d’éventuels problèmes liés à votre commande.

Le chitosan est-il dangereux ? Contre-indications et précautions d’emploi

Comme nous l’avons écrit, le chitosan est dangereux pour les personnes allergiques aux crustacés, qui doivent le fuir à tout prix.

Heureusement pour ces derniers, il existe également du chitosan végétal, car la chitine est également une matière que l’on trouve dans certains champignons : c’est donc à partir de ces derniers, et non de produits de la mer, qu’est produit le chitosan dit « végétal ».

En outre, il est formellement déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants, car les études manquent pour constater l’impact éventuel du produit sur ces groupes de population.

En dehors de ces restrictions, et consommé dans le respect de la posologie, le chitosan ne présente aucun danger connu.

Certains consommateurs ou consommatrices ont pu occasionnellement témoigner de gaz, diarrhées ou constipations passagères. Ce sont là les seuls effets indésirables connus de ce produit.

Toutefois, si vous souffrez de pathologies digestives ou avez subi une opération dans cette région, consultez votre médecin avant toute prise de chitosan.

Avis médical sur le chitosan


Les études médicales réalisées jusqu’ici ont validé l’efficacité du chitosan, que ce soit sur des groupes de population à l’Indice de Masse Corporelle (IMC) normal ou de personnes en surpoids, lors d’études complètes et effectuées en comparaison avec un groupe témoin.

Les médecins alertent simplement sur la nécessité de ne pas considérer le chitosan comme une excuse pour se livrer aux excès alimentaires qui restent toujours néfastes à la santé, et dont l’effet sur le poids et le cholestérol ne peuvent être annihilés par le chitosan.

Sous réserve donc de l’utiliser en complément d’un régime alimentaire équilibré, le chitosan peut être un excellent allié dans la lutte contre la prise ou pour la perte de poids.

Prise de chitosan uniquement avant un écart : notre avis

Le chitosan n’a qu’un résultat sur le long terme, et pour être efficace être pris quotidiennement pendant au minimum un mois.

En consommer avant un excès n’aura aucun effet ni sur votre prise de poids ni sur votre santé.

Cela serait d’autant plus inutile que, comme vous le savez, si vous menez une vie saine au quotidien (régime alimentaire équilibré et activité physique), les excès occasionnels peuvent tout à fait être tolérés par votre organisme.


Questions les plus Fréquemment Posées (FAQ)

Quels résultats espérer ?

SI vous prenez du chitosan de façon quotidienne, sur une durée minimale d’un mois, vous pouvez espérer perdre un kilo de plus au minimum par rapport à la perte de poids naturelle qu’aurait engendré votre régime.

Par la suite, la perte de poids complémentaire peut être de 1 à 3 kilo par mois, ce qui est spectaculaire.

En réduisant les fritures, les charcuteries, les fromages, vous ferez également diminuer votre taux de mauvais cholestérol (LDL), et la diminution engendrée par la prise de chitosan pourra être de 15 à 30 % supérieure à celle qu’aurait provoqué la simple surveillance de votre consommation de produits gras.

Combien de temps doit durer la cure ?

Une cure idéale de chitosan devra être au minimum d’un mois (certains experts recommandant plutôt la durée de 40 jours) et se prolonger jusqu’à 3 mois.

Vous pouvez faire plusieurs cures dans l’année.

Sachez aussi qu’après trois mois d’un régime alimentaire sain accompagné de chitosan, votre perte de poids est bien engagée et, surtout les bons rythmes pris. Vous devriez spontanément continuer à vous nourrir de façon équilibrée et à surveiller votre alimentation et être lancé(e) sur une réelle dynamique de consommation alimentaire variée, de lutte contre le cholestérol et l’excès de poids, votre contre l’obésité.

Reprend-on du poids quand on arrête ?

Non. Pour une raison simple : on pourrait estimer que si quelqu’un prend du chitosan régulièrement, puis s’interrompt, si le produit est efficace, on devrait constater une reprise du poids.

Mais ce serait mal comprendre le fonctionnement exact de ce complément alimentaire naturel.

Si vous suivez un régime trop riche en graisse, le chitosan n’aura qu’un effet minime sur vos éventuelles rondeurs.

En revanche, si vous diminuez votre consommation de lipides, ceux qui resteront malgré tout dans votre alimentation seront en partie absorbées par le chitosan, accentuant votre perte de poids, mais ne la déclenchant pas.

Par conséquent, si vous arrêtez votre cure de chitosan, vous ne reprendrez pas du poids : vous en perdrez seulement moins rapidement.

En revanche, si vous interrompez votre régime pour revenir à une consommation immodérée de produits gras, salés et sucrés, chitosan ou pas, vous reprendrez bien sûr le poids perdu grâce à vos valeureux efforts.

Faut-il faire un régime à côté de la prise de chitosan ?

Oui, cela est indispensable. À lui tout seul, le chitosan ne peut pas lutter contre une alimentation néfaste à la santé.

Le chitosan accélère et accompagne votre perte de poids dans le cadre d’un changement plus global de vos habitudes alimentaires. Ses effets seront pour ainsi dire invisibles dans le cas contraire.

Le chitosan a-t-il d’autres effets que la perte de poids ?

Beaucoup d’autres vertus sont prêtées au chitosan, comme la capacité à faire baisser le mauvais cholestérol, à réduire la pression artérielle ou à booster l’immunité naturelle. Si ses effets bénéfiques sur le cholestérol sont avérés, on ne peut pas en dire autant des deux dernières propriétés.

Il semble cependant qu’il puisse, au minimum, aider à protéger vos dents, en diminuant la présence de plaque bactérienne ou en réduisant le risque d’infection et notamment de gingivite.

Le chitosan est-il un brûleur de graisse ?

Non, pas au sens strict, étant donné qu’il va capturer des graisses absorbées et empêcher votre corps de les intégrer, en les piégeant sous forme de gel qui sera évacué par les selles. Il est donc sans effet sur les graisses existantes.

Mais en agissant de la sorte, et donc en quelque sorte en prenant de la place dans votre estomac, il contribue également à vous faire éprouver la sensation de satiété qui vous pousse naturellement à arrêter votre repas une fois ingérés les protéines dont vous avez réellement besoin.

S’il n’est donc pas à proprement parler un brûleur de graisse (ces derniers fonctionnent en réalité parce qu’ils accélèrent le rythme cardiaque et donc le métabolisme), il vous aidera à ne pas prendre de poids et à ne pas stocker de graisses supplémentaires.

Votre organisme aura donc besoin de puiser dans vos réserves pour y trouver l’énergie qui lui est nécessaire : c’est ce principe qui conduira, in fine, à la perte du poids accumulé avant d’avoir entamé votre régime et la cure de chitosan qui l’accompagne.


Les autres compléments minceur :
Le Café vert
Le Konjac

Chitosan
4.2 (83.33%) 6 votes

lectus pulvinar libero sed elit. ultricies felis ipsum accumsan quis,