Aloe Vera : à la découverte d’une plante aux mille vertus et ses usages

Parmi les plantes les plus utilisées en médecine traditionnelle figure l’aloe vera, une espèce aux multiples vertus. Longtemps considérée par les Égyptiens comme un don des dieux, elle accompagnait les pharaons pendant leur passage dans l’au-delà.  Si sa consommation s’est répandue dans le monde durant ces dernières décennies, c’est parce que ses bienfaits sont bien réels.

C’est quoi Aloe Vera ?

L’aloe vera est une plante aux multiples vertus, utilisée dans la cosmétique et la médecine traditionnelle. Dans l’Egypte ancienne, elle représente un remède puissant contre les blessures. À l’origine, cette espèce ne se développait que dans les zones  les plus chaudes du globe. Elle est aujourd’hui principalement cultivée en Méditerranée et en Afrique. Mais on en trouve aussi un peu partout dans le reste du monde.  Vous trouverez la meilleure qualité de cette plante en Espagne en raison de la terre et du climat parfaitement adapté pour son développement.

Si on lui reconnaît aujourd’hui de nombreux bienfaits, c’est parce que ce type d’Aloès contient près de 200 nutriments. En effet, l’aloe vera se compose d’un éventail complet de minéraux tels que le potassium, le magnésium, le calcium, le chlore, l’iode, le fer, le cuivre, le zinc, le phosphore. Ces fameuses feuilles sont aussi constituées de vitamines, de principes actifs et d’acides aminés.

On distingue plus d’une centaine d’espèces d’aloe vera. Certains spécialistes en sont venus à dénombrer  trois cent cinquante espèces. Parmi les plus connues, on retrouve :

  • L’Aloes Vera des Barbades ;
  • L’Aloes du Cap ;
  • L’Aloes Soccotrin.

Parmi ces espèces, l’Aloes Vera des Barbades est la plus connue et la plus utilisée d’ailleurs. Son utilisation à des fins médicinales date de plusieurs millénaires.

Les bienfaits de l’Aloe Vera

Les bienfaits de l’aloe vera pour l’organisme sont innombrables. Cette plante se compose  d’une diversité nutritionnelle dont les bienfaits pour notre organisme sont indéniables.

Améliorer votre confort digestif

Les troubles digestifs font partie des maux les plus fréquents dont nous souffrons. Pour bénéficier d’un confort digestif optimal, l’aloe vera est la plante qu’il vous faut. La composition nutritionnelle de ses feuilles est idéale pour lutter contre les problèmes de constipation assez gênants et parfois douloureux. Mais ce n’est pas tout. C’est aussi un remède efficace et naturel pour lutter contre les difficultés gastro-intestinales et le syndrome du côlon irritable. Une étude a d’ailleurs montré que la consommation d’aloe vera sur huit semaines réduit la douleur et l’inconfort liés au syndrome du côlon irritable. Il n’y a rien de bon qu’un jus d’aloe vera pour soulager un mal d’estomac et optimiser la digestion. Sa consommation produit un effet anesthésiant sur les ulcères. De plus, elle a des actions bactéricides, coagulantes, désinfectantes et cicatrisantes.

Réguler le taux de sucre dans le sang

Les personnes atteintes du diabète du type 2 trouveront en l’aloe vera une solution efficace pour réguler le taux de glucose. Cette plante vous permettra d’améliorer la santé du côlon et des reins, qui sont les organes les plus affectés par cette maladie. C’est l’alternative médicamenteuse naturelle pour laquelle opter si vous souhaitez contrôler l’évolution du diabète.

Éliminer des toxines et des radicaux libres

De par sa composition, l’aloe vera est une plante antioxydante par excellence. Tout en stimulant l’organisme, elle l’aide à éliminer les toxines et les radicaux libres. Cette élimination est favorable en ce sens qu’elle permet aux cellules de lutter contre le vieillissement.

Renforcer les défenses naturelles

Une fatigue passagère ou une sensibilité aux effets de l’hiver sont des signes que vos défenses naturelles sont défaillantes. L’aloe vera se présente comme un réel concentré de vitalité et un booster de défenses naturelles. Cette plante renforce votre système immunitaire et vous protège contre les attaques de bactéries ou virus qui pullulent durant l’hiver. Faire une cure d’aloe vera à l’approche de l’hiver est d’ailleurs conseillé.

Prendre soin de votre peau

La sève de l’aloe vera est connue comme un puissant bactéricide. Ce n’est pas pour rien qu’elle est utilisée dans la fabrication des produits cosmétiques pour la peau ou le visage. En effet, la plante agit contre la plupart des sources de démangeaisons. Son usage débride les tissus morts et favorise la prolifération cellulaire.  La sève des feuilles d’aloe vera est aussi reconnue comme un traitement efficace contre l’acné inflammatoire. Les peaux sensibles et irritées pourront également trouver soulagement avec cette plante. Selon Passeport santé, les auteurs d’une méta-analyse publiée en 2007 ont démontré qu’une application externe d’aloe vera sur des brûlures du 1er et 2ième degré peut accélérer la guérison.

Entretenir vos cheveux

L’aloe vera, plante aux mille et une vertus, a bien des effets positifs sur la peau, mais aussi sur les cheveux. Elle agit sur le cuir chevelu et l’assainit.  Elle entre d’ailleurs dans la composition de nombreux produits de beauté destinés au traitement des cheveux. De plus, cette plante dispose de propriétés hydratantes qui s’adaptent à tous les types de cheveux.  Vous pouvez vous en servir pour maintenir vos cheveux toujours brillants, sains et forts.

Consommer les feuilles d’aloe vera

Autant les bienfaits de l’aloe vera sont nombreux, autant vous disposez de plusieurs manières de la consommer. Cette plante peut se décliner en :

  • Jus
  • Gel
  • Latex
  • Complément alimentaire

Selon l’usage que vous souhaitez en faire, vous pouvez l’utiliser à l’interne ou à l’externe. Par voie interne ou orale, vous pouvez boire l’aloe vera en complément alimentaire, en jus bio ou en gel pour traiter les troubles digestifs, optimiser vos  défenses immunitaires ou réguler le taux de sucre. Par voie externe, vous pouvez appliquer le gel bio ou non sur votre peau notamment sur les légions cutanées et non infectées, les brûlures, les engelures, les inflammations. Toutefois, l’automédication n’est pas conseillée. Il est recommandé de consulter un médecin.

Quelle posologie ?

Pour consommer l’aloe vera sous forme de jus, vous pouvez ingérer entre 50 et 100 ml de jus par jour.  Vous avez le choix entre le boire seul ou le diluer dans de l’eau ou un jus de fruits. Une cure de jus d’aloevera  peut durer plusieurs semaines. Cependant, pour qu’elle reste efficace, veillez à la limiter dans le temps. Il est aussi recommandé de faire une pause d’une durée suffisante entre deux cures.

S’il s’agit d’une consommation sous forme de gel, une application quotidiennement sur les affections légères de la peau, le psoriasis, les brûlures est suffisante. Veillez à appliquer le gel jusqu’à l’amélioration des symptômes.

En tant que compléments alimentaires bio ou non, il est préférable de se référer à la posologie du produit que vous souhaitez acheter. Toutefois, choisissez un produit de haute qualité, hautement titré en principes actifs et en nutriments essentiels. Dans tous les cas, l’avis d’un médecin sera précieux.

Aloe vera : contre-indications et effets secondaires

Il n’y a plus de doute, l’aloe vera est une plante dont la composition presque complète est adaptée pour revigorer notre organisme. Toutefois, il existe quelques contre-indications à prendre  en compte.

Il faut dire que toutes les parties des feuilles de l’aloe vera ne sont pas sans danger. C’est pour cela qu’il n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux jeunes enfants de la consommer. En effet, un surdosage du jus d’aloe vera peut provoquer des crampes abdominales et des diarrhées intenses.  De plus, vous ne pourrez espérer des résultats satisfaisants lorsque vous appliquez son gel sur des lésions infectées.

Par ailleurs,  le latex d’aloe vera est une partie dangereuse de la plante, raison principale de l’interdiction aux enfants et aux femmes enceintes. Lorsqu’il est mal employé, il peut endommager les reins et le foie. Son usage de façon prolongée peut causer des troubles rénaux importants. Mais ce n’est pas tout. Il contient des composants qui peuvent être source de polypes intestinaux, facteur de risque de cancer du côlon.

En outre, il est nécessaire d’ajouter que le jus de d’aloe vera doit se consommer avec prudence. En effet, cette espèce réagit  mal avec certains médicaments et plantes dotées de propriétés laxatives, mais aussi avec d’autres qui réduisent le taux de potassium et de glucose dans le sang. D’après le magazine Consoglobe, des personnes allergiques à l’ail et à l’oignon peuvent aussi développer une allergie à l’aloe vera.