Tout savoir sur le fenugrec et ses vertus pour la santé humaine

Parmi les épices utilisées à la fois comme condiment et remède, figure le fenugrec. Plante riche en antioxydants, on lui prête de nombreuses vertus dans les pharmacopées et les médecines traditionnelles. Découvrons ensemble les merveilles que vous pouvez tirer de cette plante aussi bien pour la santé que l’alimentation (cuisine ou nutrition).

C’est quoi le fenugrec ?

De son nom scientifique Trigonella foenum-graecum, le fenugrec est une plante originaire du Proche-Orient et du Moyen-Orient. Utilisées dans le monde entier et principalement dans le sous-continent indien, les feuilles, les graines et la plante toute entière peuvent s’utiliser de plusieurs façons. Dans l’Égypte, elle servait dans le cadre de l’embaumement et du traitement des brûlures.

Le fenugrec fait partie des plantes annuelles et produit des fruits jaune-beige avec une odeur semblable à celle du foin.  Si les feuilles de cette plante sont séchées et utilisées comme herbes, les graines quant à elles sont broyées pour servir d’épice. La plante peut aussi être employée comme un légume.

Les graines de fenugrec se composent de 30 % de protéines, 20 % de glucides et 10 % de lipides.  On y trouve également de nombreux nutriments comme les vitamines A, B1 et C, essentielles pour le bon fonctionnement de l’organisme. A cette liste non négligeable, il faut ajuter des sels minéraux tels que le fer, le magnésium, le calcium et le souffre. Leur forte teneur en phosphore, en saponines et en acides aminés, les démarque de plusieurs autres graines, expliquant d’ailleurs ses nombreuses propriétés.

Aliment antioxydant, le fenugrec renferme des flavonoïdes, des fibres mucilagineuses, des alcaloïdes, de la lécithine et des huiles essentielles. Cette composition exceptionnelle en fait une plante aux bienfaits indéniables pour l’organisme.

Les bienfaits du fenugrec

Purifier votre organisme

La graine du fenugrec est un aliment diurétique.  Elle exerce une action sur les toxines apportées par l’alimentation et les médicaments qui se retrouvent dans notre corps. Ainsi, sa consommation permet de préserver notre corps des effets néfastes des toxines. Vous êtes beaucoup moins exposé aux maladies telles que : l’intoxication à l’éthanol  et la stéatose hépatique. De plus, on reconnaît au fenugrec la fonction d’hépatoprotecteur naturel en ce sens qu’il protège efficacement le foie.

Booster votre système immunitaire

Les attaques extérieures que nous subissons au quotidien sont nombreuses.  La graine du Trigonella foenum-graecum vous permet d’apporter une réponse immédiate à toutes ces agressions qui peuvent s’avérer néfastes pour la santé à la longue. Le fenugrec est aussi très efficace pour traiter les infections urinaires  et de l’utérus.  Les composés antioxydants sont les actifs permettant de contrer les effets néfastes des radicaux libres sur la santé.

A notre avis, le tout ne suffit pas de booster votre système immunitaire. Il est aussi primordial de le protéger et en cela, cette plante se révèle être exceptionnelle. Avec elle, vous limitez considérablement votre exposition au développement des maladies cardio-vasculaires. Grâce à sa propriété hypocholestérolémiante, vous prévenez indéniablement les  problèmes cardiaques. Cette propriété est possible grâce à l’action de la 4-hydroxy-isoleucine. Des études menées en 2009 à l’université de Québec ont permis d’isoler cet acide aminé présent uniquement chez les plantes de fenugrec. La régulation du cholestérol est tout aussi bien effectuée et vous luttez ou prévenez le diabète.

Stimuler l’appétit

Le fenugrec possède aussi des propriétés adaptées pour les personnes qui ont perdu l’appétit ou qui souhaitent prendre du poids.  Même s’il existe aujourd’hui de nombreuses solutions chimiques, ces dernières ne sont généralement pas sans effets secondaires. La graines du fenugrec par contre est naturelle et sans effets indésirables. Elle stimule votre appétit en agissant sur certaines hormones de votre organisme.  Aujourd’hui, les sportifs intègrent de plus en plus cette graine dans leur programme de prise de masse, car le fenugrec fortifie le corps et les muscles.

Les femmes qui souhaitent développer leur poitrine de façon tout à fait saine pourraient trouver en ces graines une solution adaptée. Mais il ne s’agit pas d’une solution miracle, car les effets prise de masse n’apparaissent que progressivement.

Entretenir la peau et les cheveux

Le fenugrec n’est pas qu’un produit alimentaire, c’est aussi un produit de beauté. Appliqué sous forme d’huile bio ou de masque, il lutte contre les rides, les ridules, les boutons, les points noirs et les tâches. L’eczéma et les inflammations courantes de la peau peuvent être aussi traités avec l’huile extraite des graines.

En ce qui concerne la santé capillaire, le fenugrec lutte contre la chute des cheveux, stimule la repousse et exerce une action tonifiante. Il est aussi adapté si vous souhaitez maintenir vos cheveux volumineux, brillants et beaux. Autant d’élements qui expliquent les avis positifs des femmes sur lui.

Améliorer la qualité du lait maternel

Les femmes allaitantes peuvent aussi bénéficier de cette merveilleuse plante. En ce sens, une consommation régulière permet d’augmenter et d’améliorer la qualité du lait maternel.  Le fenugrec agit surtout sur la composition nutritionnelle du lait qui s’avère plus riche pour le bébé. Il constitue aussi un excellent complément alimentaire pour les femmes allaitantes. Des recherches réalisées dans la faculté de Médecine d’Ankara en 2011 montre que boire de la tisane à base de Trigonella foenum-graecum augmente considérablement la production de lait.

Comment consommer le fenugrec

Pour consommer le fenugrec, vous disposez de plusieurs options. Vous pouvez soit consommer les graines ou les produits dérivés tels que :

  • La graine broyée ;
  • La poudre ;
  • Les cataplasmes ;
  • Les compresses ;
  • Les huiles (bion ou non);
  • Les infusions ;
  • Les décoctions ;
  • Les bains.
  • Les gélules

Il est également possible d’exploiter les feuilles de la plante. Mais il faut dire qu’il est plus commun d’utiliser le fenugrec sous forme de poudre ou de complémentaire alimentaire (gélules). Sous forme de poudre, son usage est beaucoup plus culinaire. Mais puisque son odeur est assez forte, il peut être complexe de l’associer avec d’autres épices dans la cuisine. Vous pouvez aussi composer le fenugrec avec des compléments alimentaires bio de haute qualité.

Sous forme de gélules, optez pour une association avec le pollen ou le curcuma pour corriger le manque d’appétit. Vous pouvez aussi profiter de son effet anti-inflammatoire en l’associant avec du gingembre, ou encore améliorer la qualité du lait maternel en le couplant avec la spiruline le Maca du Pérou.

Pour les soins du corps, du visage et du cuir chevelu, l’huile bio de fenugrec est un bon allié beauté. Il est tout à fait possible de l’utiliser aussi bien en interne qu’en externe.

Posologie des plantes de fenugrec

Il n’existe pas un dosage précis pour la consommation du fenugrec bio. Il est toutefois conseillé de ne pas consommer plus de 6 g par jour. Il ne faut plus que 5 à 6 jours pour ressentir les effets de la plante ou de ses dérivés. Son efficacité se ressent durant les premières semaines.

Néanmoins, gardez à l’esprit que le fenugrec  fait partie des aliments qui n’exigent pas une cure de longue durée. Il est généralement conseillé de faire 2 à 3 cures par an sur une durée d’un à deux mois.

Fenugrec : contre-indications et effets secondaires

Si les bienfaits du fenugrec pour la santé sont indéniables, cet aliment n’est pourtant pas conseillé à la femme enceinte. Il a pour effet de stimuler les contractions, ce qui pourrait être un risque pour l’arrivée à terme de la grossesse.  Les diabétiques doivent également prendre certaines dispositions en consommant le fenugrec. Puisqu’il stimule l’insuline, ce dernier associé à un traitement médicamenteux peut provoquer des sensations de faiblesse.

A notre avis, même si les effets secondaires sont sans danger, ils peuvent être désagréables. Toute surconsommation peut par exemple entraîner des troubles gastriques. Consommés, les produits dérivés des plantes de fenugrec bio ont aussi tendance à donner une odeur forte à la sueur et à l’urine. Dans ce cas, l’idéal est de diminuer la dose journalière. Un surdosage peut en outre provoquer :

  • un encombrement nasal
  • la toux
  • le visage qui enfle
  • des flatulences
  • des ballonnements
  • des diarrhées