levure-riz-rouge

L​e ​Levure de riz rouge ​contre le mauvais cholestérol

La levure de riz rouge est cultivée en Chine et en Asie depuis des siècles pour ses nombreuses vertus culinaires et médicinales.

Récemment, cette levure a gagné en popularité et est désormais commercialisée comme l'un des meilleurs remèdes naturels capable d’abaisser le taux de cholestérol, traiter les problèmes digestifs et prévenir les troubles cardiaques et vasculaires.

La levure de riz rouge appartient à la famille des rares suppléments naturels qui contiennent des ingrédients actifs pratiquement « identiques » à ceux que l'on trouve dans certains médicaments anti-cholestérolémiques prescrits sur ordonnance !

Cette fiche d'informations fournit des renseignements de base sur la levure de riz rouge, résume ce que dit la recherche scientifique à propos de son efficacité et de son innocuité et discute de sa réglementation et des précautions de son utilisation.

​Qu’est ce que la levure de riz rouge et quels sont ses bénéfices pour la santé ?


​La levure de riz rouge, également connue sous le nom de "kojo rouge" ou "hong Qu", est obtenue en cultivant du riz blanc avec différentes souches de levure « Monascus purpureus ». C’est la levure donc  qui donne la coloration rouge au riz.


On pense que la découverte de la levure de riz rouge remonte à plus de mille ans; son utilisation a été documentée pendant la dynastie des Tang chinois (environ 800 après JC) et continue d'être un aliment de base dans de nombreux pays asiatiques aujourd'hui. En dehors de son utilisation médicinale, la levure de riz rouge a été utilisée également comme conservateur alimentaire, colorant alimentaire, épice et ingrédient du vin de riz. [1]

Toutefois, la raison principale pour laquelle cette levure est devenue si populaire, à tel point qu’elle est entrée dans la constitution de nombreux compléments alimentaires destinés à améliorer la santé, est sans doute son pouvoir anti-cholestérolémique puissant. On vous explique tout ici.

La levure de riz rouge régule les taux de cholestérol


Des niveaux élevés de cholestérol augmentent le risque de développer certaines maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et d'autres états pathologiques graves. La modification du régime alimentaire est l'approche initiale du traitement, mais de nombreux patients ont besoin de statines HMG CoA (inhibiteurs de la 3-hydroxy-3-méthylglutaryl co-enzyme A réductase) pour réduire le risque cardiovasculaire. Une alternative qui a été largement étudiée est la levure de riz rouge. Celle-ci contient des micro-organismes, qui en fermentant, donnent de la monacoline K; une sorte de statine naturelle qui inhibe la synthèse du cholestérol.

Les monacolines contenues en quantités importantes dans la levure de riz rouge peuvent en effet inhiber une enzyme spécifique dans le foie, dont le corps a besoin pour fabriquer du cholestérol. En termes de structure, La monacoline K est structurellement similaire au médicament à base de statine ; la lovastatine, un médicament hypocholestérolémiant prescrit sur ordonnance. [2]

Un mécanisme d’action un peu différent

La levure de riz rouge a une manière très particulière de procéder :

Il y a plusieurs plantes qui interviennent au niveau du cholestérol. Citons à titre d’exemple les huiles tirées de plantes et des fruits qui contiennent des acides gras polyinsaturés. Leur rôle est de dissoudre les graisses dans le sang en s’attaquant directement aux molécules de graisse. Ce qui va agir sur les niveaux de cholestérol sanguin. La levure de riz rouge elle, ne va s’occuper de la graisse qui est dans le sang, mais elle empêchera-comme nous venons de le dire- la synthèse de cette graisse en perturbant la chaine de synthèse hépatique du cholestérol. [3] Plus exactement, les monacolines inhibent la HMG CoA réductase, l'étape limitant la vitesse de synthèse du cholestérol.

Pourquoi faut-il associer la levure de riz rouge avec  la coenzyme Q10?

Étant donné que les inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase réduisent aussi la production de la coenzyme Q10 (CoQ10), une supplémentation de CoQ10 avec une utilisation à long terme d'extrait de levure de riz rouge peut être prudente. Parallèlement, l'effet secondaire le plus courant des statines est la maladie musculaire (myopathie), ceci peut être expliqué par cette baisse de CoQ10.  Selon certains spécialistes, la supplémentation en CoQ10  avec la levure de riz rouge peut réduire l'incidence de souffrir de douleurs musculaires [4,5]. La CoQ10 étant connue pour maintenir la masse musculaire et la force. 

La levure de riz rouge et la CoQ10 ont l'avantage sur la lovastatine synthétique dans la mesure où elles réduisent le cholestérol sans augmenter la créatine kinase, une caractéristique de la myopathie. La levure de riz rouge permet quant à elle, de maintenir des niveaux normaux d'ubiquinones cardiaques, qui sont des composants essentiels pour la production d'énergie dans les muscles. Bref, la levure de riz rouge et la CoQ10 associés, peuvent offrir des alternatives pour surmonter la myopathie associée aux médicaments à base de statine.

levure-de-riz-rouge-coq10

Une efficacité scientifiquement démontrée

Exemple d’étude 1 :

Dans une étude réalisée en Chine et portant sur 5000 chinois tous portant une maladie coronarienne, ont été administré au moins 600 mg d'extrait de levure de riz rouge deux fois par jour ou un placebo. Pour plus de crédibilité, les patients recevant de l’extrait de levure de riz ou le placebo ont été choisi au hasard [6]. A terme,  l’expérience qui a duré 5 ans a donné les résultats suivants :

  • les patients qui prenaient de la levure de riz rouge étaient 30 à 33% moins susceptibles de mourir d'une maladie coronarienne ou de toute autre cause cardiovasculaire. Ils étaient également environ un tiers moins susceptibles d'avoir besoin d'une revascularisation, comme une angioplastie.

Exemple d’étude 2 :

Dans une autre étude réalisée en 2009 en Pennsylvanie [7]. Il a été démontré que chez 62 patients atteints de dyslipidémie et qui ont dû arrêter de prendre des statines en raison de douleurs musculaires (myalgies) induites par les statines, la prise de levure de riz rouge  en concomitance avec  des changements de style de vie pendant 24 semaines avait donné les résultats suivants :

  • La levure de riz rouge a permis de réduire considérablement le taux de cholestérol LDL de 43 mg / dL en 12 semaines. Cette réduction était de 35 mg / dL en 24 semaines.

Pour les patients prenant un  placebo et les mêmes changements de style de vie,  une baisse de 11 mg / dL a été enregistrée  à la semaine 12 et de 15 mg / dL à la semaine 24. Des réductions du cholestérol total ont également été observées.

Ce qui est le plus impressionnant, c’est  qu’en dehors du fait que la levure de riz rouge et le changement de style de vie ont réussi à diminuer le taux de cholestérol LDL, ceci s’est déroulé sans augmenter le CPK ou les niveaux de douleurs musculaires.  Ainsi, la conclusion était que la levure de riz rouge peut être une option de traitement pour les patients dyslipidémiques qui ne peuvent pas tolérer un traitement aux statines.

Autres bienfaits pour la santé :

Il a été démontré que la levure de riz rouge améliore non seulement le métabolisme lipidique, mais elle peut également réduire la pression artérielle et peut posséder des propriétés anti-inflammatoires, antidiabétiques, anticancéreuses et ostéogéniques [8].

Dans une étude menée chez le rat, la levure de riz rouge a permis de réduire la perte osseuse chez les rats atteints d'ostéoporose. Les animaux recevant des suppléments de levure de riz rouge avaient une densité minérale osseuse plus élevée et des cellules osseuses plus saines que ceux sans le supplément [9]. Selon une seconde étude, cette levure serait même capable d’améliorer la guérison des fractures osseuses, en augmentant l'expression du gène BMP2 qui intervient à ce niveau. [10]

Concernant le domaine de l’oncologie, certaines recherches cliniques montrent que la prise quotidienne de 1 à 2 gramme de levure rouge pendant environ 4 à 5 ans réduit le risque de mourir d'un cancer de 22% à 56%. La rubropunctatine, un autre composé trouvé dans la levure de riz rouge peut, parait-il selon une étude récente, bloquer la télomérase, une enzyme qui permet aux cancers de se métastaser et de se déplacer vers différentes parties du corps. [11]

Pourquoi choisir la levure de riz rouge de Nutrimea ?

Top-complément vous recommande la levure de riz rouge de Nutrimea. Ce produit est certifié issu de l’agriculture biologique, sans OGM, sans gluten et sans allergènes. Aussi, bénéficiant d’une expertise française de haut niveau, Nutrimea prend grand soin de tester leur levure de riz rouge pour s'assurer qu’elle contient des niveaux substantiels de composés de monacoline naturels, en particulier la monacoline K. La levure de riz rouge de la marque Nutrimea est additionnellement exempte de citrinine.

La règlementation européenne avait  établit une teneur maximale de 2 000 μg/kg (ppb) de citrinine dans les compléments alimentaires à base de riz fermenté avec de la levure de riz rouge de Monascus purpureus. En effet, il a été démontré que les champignons utilisés dans le processus de production peuvent conduire à la coproduction de la citrinine qui est une toxine naturelle associée aux maladies rénales et à des mutations ou des dommages d’ADN dans les cellules. [12] L'exposition chronique à la citrinine peut constituer une menace pour la santé humaine, même à de faibles niveaux. Dans un supplément de levure de riz rouge, la citrinine n'a aucun effet bénéfique connu et doit être évitée. Une bonne technique de fermentation peut empêcher Monascus purpureus de produire de la citrinine. Nutrimea prend, par conséquent, très à cœur d’effectuer une surveillance de routine de ses produits afin de s’assurer qu’il n y a aucun danger pour le consommateur.


levure-de-riz-rouge-coq10-nutrimea

Levure de riz rouge : un dosage réglementé

Il n'y a pas de dose sûre et efficace de levure de riz rouge car aucune étude suffisamment puissante n'a été menée pour en trouver une. Aussi, parce qu’un dosage correct dépend de la pureté et de la forme du supplément. Chose qu’on ne peut pas contrôler pour les compléments alimentaires car ils ne sont pas soumis à la même réglementation que les médicaments. En effet, on ne peut pas être sûr de ce que les marques de compléments alimentaire avancent à moins de choisir une marque réputée comme Nutrimea. Ceci étant dit, les études cliniques utilisent un extrait purifié de levure de riz rouge qui est garanti pour contenir un certain pourcentage de monacolines, déterminé à 10 mg de monacoline K par jour (la dose efficiente).

La levure de riz rouge est disponible sous forme de capsules ou de comprimés de 600 mg et est souvent formulée en combinaison avec d'autres ingrédients, tels que la CoQ10 comme nous l’avons mentionné plus haut. La majorité des essais cliniques menés autour de la levure de riz rouge comportaient des dosages allant de 200 mg à 4800 mg selon les études. Toutefois, la majorité des vendeurs de suppléments sur le marché recommandent généralement de prendre entre 1 200 et 2 400 mg par jour, répartis sur la journée. Il  serait prudent toutefois de se conformer au dosage prescrit sur l’étiquette du produit.

Effets indésirables et contre-indications

Ayant la même structure chimique que les médicaments anticholestérolémiques à base de statine, les suppléments de levure de riz rouge peuvent produire les mêmes effets secondaires et avoir les mêmes interactions médicamenteuses que celles survenant avec les médicaments à base de statine.

Bien que tous les effets secondaires ne soient pas très bien élucidés, on pense que la levure de riz rouge peut être sans danger lorsqu'elle est prise selon les recommandations et les dosages prescrits. Toutefois, en cas de symptômes allergiques ; démangeaisons, urticaire, gonflement du visage ou de la langue ou difficulté à respirer, il serait important de voir un médecin en toute  urgence. D’autres signes moins alarmants mais nécessitant un avis médical sont : une douleur inexpliquée, une sensibilité ou une faiblesse musculaire, de la fièvre, une fatigue inhabituelle ainsi qu’une constipation associée à une gêne gastrique.

Il est à noter également que le jus de pamplemousse aggrave les effets indésirables de cette levure. En effet, le pamplemousse bloque une enzyme appelée CYP3A4 et empêche la dégradation des statines. Ces statines peuvent alors s'accumuler à des niveaux dangereusement élevés et provoquer de graves problèmes musculaires.

Evitez également de boire de l’alcool si vous prenez un complément à base de levure de riz rouge car cela peut augmenter votre risque de lésions hépatiques.

​Recommandations de l’ANSES à propos de la levure de riz rouge


Vitamine B12

​L’ANSES  a reçu plusieurs signalements concernant les effets indésirables de la levure de riz rouge.  La consommation de cette levure serait responsable de lésions musculaires et hépatiques, en particulier chez  les personnes sensibles ; soit en raison d’une prédisposition génétique,  d’une pathologie quelconque ou de la prise d’un traitement à base de statines en concomitance avec une supplémentation en levure de riz rouge.  Pour cela, l’ANSES recommande de consulter un médecin avant de prendre un complément de levure de riz rouge.

Enfin, les femmes enceintes doivent absolument éviter la levure de riz rouge. La monacoline K a été en effet associée à des malformations congénitales après exposition dans l'utérus.

Références

  1. Burke, F.M. Red yeast rice for the treatment of dyslipidemia.Curr. Atheroscler. Rep.2015.
  2. Thu Nguyen, Mitchell Karl, and Antonello Santini, Red Yeast Rice, Foods. 2017
  3. The Mechanism of Red Yeast Rice's (Monascus purpureus rice) Lipid Lowering Effect: https://www.ebmconsult.com/articles/red-yeast-rice-monascus-purpureus-cholestin-xuezhikang-cholesterol-mechanism
  4. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25977402/
  5. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16686894/
  6. Effect of Xuezhikang, an Extract From Red Yeast Chinese Rice, on Coronary Events in a Chinese Population With Previous Myocardial Infarction, publié dans The American Journal of Cardiology
  7. David J. Becker, MD, Ram Y. Gordon, MD, Steven C. Halbert, MD, Benjamin French, PhD, Red Yeast Rice for Dyslipidemia in Statin-Intolerant Patients
  8. Patel, S. Functional food red yeast rice (RYR) for metabolic syndrome amelioration: a review on pros andcons.World J. Microb. Biot.2016,32, 2035–2042
  9. Y F Wang, W T Liu, C Y Chen, H P Ke, H L Jiang, X L Chen, S Y Shi, W Wei, X N Zhang, Anti-osteoporosis Activity of Red Yeast Rice Extract on Ovariectomy-Induced Bone Loss in Rats
  10. Ricky WK Wong, and Bakr Rabie, Chinese red yeast rice (Monascus purpureus-fermented rice) promotes bone formation, Chin Med. 2008
  11. Baojun Xu,  Qijun Wang, and Changkeun Sung, Telomerase Inhibitory Effects of Red Pigment Rubropunctatin and Statin Monacolin L Isolated from Red Yeast Rice, Genes (Basel). 2017
  12. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28993214/

Les autres compléments qui pourraient vous intéresser :
➢ La Spiruline
➢ La Chlorella
➢ ​La Formule multivitamines
➢ Le Magnésium marin
➢ La Vitamine D3
➢ La Vitamine B12
➢ ​​L'Acérola

0 commentaires


Commenter :