Acide hyaluronique

L​e Collagène marin : ​​l’ingrédient de beauté qui ralentit le temps !

C’est l’une des substances phares des formules anti-vieillissement de la peau. Le collagène s’applique en crème ou en injection et désormais, vous pouvez même le boire sous forme de poudre à diluer ou de doses individuelles. C’est la promesse d’une cure de jouvence !

Mais c’est quoi au juste le collagène ? Quels sont ses bénéfices pour le corps ? Quels sont les types de collagènes qu’il faut connaitre ? Pourquoi le collagène marin est-il meilleur ?

Ce sont des questions auxquelles nous tentons de répondre dans cet article.

Qu’est-ce que l​e collagène ?


​Le collagène, c’est cette protéine naturelle produite par l’organisme. Il est essentiel pour l’union, la souplesse et la régénération des tissus corporels humains. Il représente plus de 30% des protéines totaux de notre organisme et compose 70% de notre peau. Utilisé depuis des années en chirurgie esthétique, désormais, plus besoin d’injections, le collagène se consomme oralement.

Il existe 28 types de collagènes dans notre corps et ils jouent tous un rôle différent. Certains sont plus bénéfiques pour la peau et d’autres pour la santé osseuse et articulaire. A titre d’exemple, le collagène de type II possède une structure fibrillaire qui lui permet de tenir efficacement les protéoglycanes ; un composant essentiel du tissu cartilagineux. C’est pourquoi ce type de collagène se retrouve de façon abondante dans les articulations.  

D’autre part, les fibres de collagène de type I et III ressemblent à de petites cordes réticulées, remplies de minéraux : c’est exactement ce qui attribue aux os leur résistance et leur capacité à résister à l’allongement. C’est également ces types de collagène qui peuvent aider à augmenter l’élasticité des zones de la peau qui sont les plus à risque de développer des rides. On en cite essentiellement le front, la région des yeux, le contour de la bouche et le cou.

En général, c’est le collagène de type I qui intéresse les fabricants de compléments alimentaires de collagène. C’est le collagène le plus fort puisqu’il constitue 90% du collagène total dans le corps.  

​Que se passe t'il avec l'âge ?

Nous démarrons notre vie avec un capital beauté qui se dessine sous forme de trois couches superposées, décrites du bas vers le haut : Le collagène qui assure la densité et la résistance de notre peau, l’élastine qui garantit son élasticité et l’acide hyaluronique qui assure son hydratation.

Il faut savoir que notre corps produit du collagène jusqu’à l’âge de 35 ans seulement. Par la suite, ce processus de régénération naturelle s’atténue graduellement. A partie de 40 ans, le corps subit une perte collagénique de 1% par année. Chez certaines personnes, c’est plus rapide que chez d’autres.

À mesure que nous vieillissons, le collagène de type I de notre peau s'affaiblit, entraînant des signes visibles de vieillissement, y compris une peau flasque et ridée.

La force osseuse est également diminuée avec l’âge.  Celle-ci dépend non seulement de la quantité de tissu osseux mais également de la qualité, qui est altérée par sa géométrie, sa forme, sa teneur et sa composition en minéraux, et sa microstructure de collagène.

C’est ici qu’intervient une supplémentation en collagène car il permet de ralentir le processus de vieillissement sur la peau et les articulations.

ba3

Collagène marin ou animal ?

Un peu d’histoire

Les premiers à avoir utilisé les molécules de collagène marin sont des canadiens. Ils ont eu l’idée intéressante d’hydrolyser les molécules de collagène. En effet, le collagène présent sur le cartilage, les os ou la peau de poissons se décline sous forme d’une macromolécule qui de part sa grande taille « macro », ne peut pas traverser la barrière intestinale. Il faut donc la dépolymériser. Cette innovation a permis l’apparition, plus tard sur le marché, de ce qu’on appelle actuellement  le collagène hydrolysé.

Lors de ce processus de dépolymérisation, une fois que le collagène est extrait de la matière première, il est trempé dans un bain d’enzymes afin de subir une sorte de pré-digestion. A ce moment là, on obtient des chaines d’acides aminées cassées qui sont totalement assimilables au niveau intestinal. Le corps va s’en servir comme matière première pour reconstruire sa réserve de collagène.

Pour quelle raison le collagène marin est-il préférable pour la peau ?

Le collagène peut être extrait d'une variété d'organismes. L'utilisation du bétail comme principale source de collagène a été reconsidérée en raison de l'encéphalopathie spongiforme bovine et de l'encéphalopathie spongiforme transmissible, tandis que le collagène d'origine porcine est de plus en plus rejeté pour des raisons religieuses dans les cultures islamiques et juives [1]. Une alternative est l'extraction du collagène marin, comme en témoigne un large éventail d'applications en biomédecine, en science alimentaire et en cosmétique. [2]

Le collagène dérivé d'animaux marins s'est révélé similaire au collagène bovin et porcin conventionnels en termes de composition en acides aminés et de biocompatibilité. [3] Cependant, et bien que tout le collagène soit composé des mêmes acides aminés, le collagène marin surpasse le collagène d'origine bovine ou porcine parce qu'il contient des quantités plus élevées d’acides aminés Glycine et Proline, qui ont été particulièrement associés à la promotion de cheveux, de peau et d’ongles sains. 

Les éponges, les algues, les méduses et les abats de poisson tels que les os, la peau, les écailles et les nageoires peuvent servir de source alternative de collagène. Le collagène dérivé d'organismes marins offre en outre d’autres avantages par rapport au collagène des mammifères, car il peut être facilement extrait, est soluble dans l'eau et est sûr car il est exempt des risques de maladies animales et d’agents pathogènes tels que ceux mentionnés précédemment. De plus, ils ont une meilleure durabilité chimique et physique et sont disponibles en quantités abondantes [4,5].

Le collagène marin est également absorbé plus rapidement par l'organisme

Il a été prouvé que le collagène marin a une «biodisponibilité» meilleure que celle d'autres sources de collagène animales. La biodisponibilité est le taux auquel la nourriture est absorbée dans le sang via la paroi de l’intestin. Cela veut dire que le collagène de poisson intègre la circulation du sang plus rapidement que les autres types de collagènes, ce qui en fait le meilleur supplément pour reconstituer les réserves de collagène de votre corps.

C’est cette forme de collagène qui est utilisée par ​XYZ Smart Collagen

Plaçant la santé du consommateur au centre de ses intérêts, ​XYZ Smart Collagen est toujours en quête du meilleur produit qui réunit qualité de la matière première, facilité d’usage et expertise. Ainsi, ​XYZ Smart Collagen a concocté un composé à base de collagène marin et d’acide hyaluronique, qui est de plus, enrichi en vitamines A et C et en sélénium. Comme on l’a expliqué précédemment, l’acide hyaluronique permet de maintenir les tissus cutanés bien hydratés. La vitamine A permet quant à elle de protéger les cellules cutanées contre les agressions externes et favorise leur renouvellement. La vitamine C stimule la synthèse du collagène et possède également une action antioxydante puissante. Tandis que le sélénium est un oligoélément qui réduit les risques de dommages causés par les radicaux libres sur les cellules de la peau. L’association de tous ces éléments constitue le parfait mélange pour une peau sans rides est en bonne santé.

Non seulement le collagène joue un rôle important dans la santé de la peau, mais des études médicales ont montré à quel point le collagène marin est vraiment polyvalent.

Tous les bienfaits du collagène marin, ou presque

Le collagène marin contient les deux types de collagènes I et III dont les avantages pour la santé vont du maintien des muscles au soutien des os et des articulations, en passant par la promotion d'une croissance saine des tissus des cheveux, de la peau et des ongles.

→ ​​Élasticité et hydratation de la peau

Le collagène marin contient plusieurs acides aminés: la lysine, la glycine, la proline et l'hydroxyproline. La proline et la glycine jouent des rôles antioxydants importants en protégeant contre les radicaux libres qui causent des dommages cellulaires.

Des études précliniques montrent que le collagène marin protège contre les dommages oxydatifs cutanés causés par la lumière ultraviolette (UV) [6]

D’autres études précliniques montrent que l'ingestion de collagène marin répare les fibres cutanées de collagène et d'élastine et produit un épaississement important de la surface externe de la peau (épiderme). [7]

Une étude effectuée en 2014 sur un groupe de 69 femmes (âgées de 35 à 55 ans) a démontré également que la consommation d’un hydrolysat de collagène en supplémentation orale permet d’améliorer l’hydratation et l’élasticité de la peau, en particulier celle du visage. [8]

→​ Croissance saine des cheveux

D’un côté, notre corps utilise plusieurs acides aminés pour fabriquer la kératine des cheveux. Certains de ces acides aminés peuvent être trouvés dans le collagène. [9] Le corps peut ainsi utiliser les acides aminés du collagène pour produire des protéines capillaires, notamment la kératine, et renforcer par la même occasion la peau qui contient ces racines capillaires.

D’un autre côté, la recherche montre que les radicaux libres peuvent attaquer les follicules pileux de nos cheveux ; le collagène marin agit comme un antioxydant puissant contre ces radicaux libres, favorisant ainsi une chevelure saine et prévenant leur grisonnement. [10] Une étude a même considéré que le collagène de poisson peut agir plus efficacement  qu’un antioxydant connu trouvé dans le thé. [11]

→ ​Amélioration de la fonction digestive

Le collagène est une protéine et la protéine est super importante pour structurer et réguler les tissus corporels. Vous l'avez deviné, cela comprend l'intestin !

Le collagène contient de la glycine, un acide aminé qui a démontré ses propriétés anti-inflammatoires, notamment contre la maladie inflammatoire de l'intestin [12]. Les suppléments de collagène dérivés de sources marines pourraient en outre être les meilleurs pour réduire la perméabilité de l'intestin qui fuit. Un intestin perméable est une pathologie qui signifie une mauvaise étanchéité de la paroi intestinale. Lorsque la muqueuse intestinale est altérée ou enflammée pour une raison quelconque (stress, médicaments, alcool,  aliments transformés…), les jonctions serrées se détendent et la porosité intestinale prend place. Cela signifie que les toxines et les bactéries peuvent se retrouver dans la circulation sanguine au lieu d'être excrétées [13]. Les acides aminés délivrés au corps par les peptides contenus dans le collagène hydrolysés servent à guérir et sceller l'intestin.

→ ​​Soutien de la santé articulaire

Les articulations relient les os et rendent possible le mouvement. Elles sont constituées de cartilage, tendons, ligaments et liquide synovial. Chacun jouant un rôle important dans le soutien de l'articulation. Au cours de notre vie, nous nous déplaçons constamment, exerçant une pression sur les articulations, et en vieillissant, cela peut avoir des conséquences néfastes sur le cartilage qui peut être endommagé. Les articulations étant composées à 70% de collagène, maintenir des niveaux suffisants de collagène est la clé pour garder les articulations saines et flexibles.

En 2014, une  étude clinique a trouvé un lien entre la supplémentation en collagène et l'amélioration de la santé des articulations [14]. Ceci a été soutenu par une étude in vivo de 2016 qui a affirmé la capacité du peptide de collagène de type I à promouvoir une santé articulaire positive [15]. Toutes les études qui ont suivi n’ont fait que confirmer ces avantages du collagène.

Comment consommer du collagène marin ?

Des études portant sur les bienfaits des suppléments en collagène marin ont évalué des doses allant de 2,5 grammes par jour à dix grammes par jour. Cependant, certains fabricants de suppléments et autres partisans des produits à base de collagène recommandent jusqu'à 30 grammes par jour.

Le collagène semble être tout aussi efficace lorsqu'il est pris avec de la nourriture ou à jeun. Cependant, il peut être important de consulter l'emballage de vos suppléments afin de déterminer quelle est la façon recommandée de le prendre et quelle posologie convient selon le type de complément administré.

Habituellement, les effets de la prise de trop de collagène incluent des ballonnements, des gaz ou d'autres malaises digestifs mineurs. Si cela vous arrive, il peut être judicieux de réduire votre dose la prochaine fois ou de boire plus d'eau avec vos suppléments.

Enfin, gardez à l’esprit que ceux qui sont allergiques aux poissons, aux crustacés ou aux œufs devraient éviter les suppléments de collagène marin !


Où acheter du collagène marin ?

XYZ V1.1-716-3JAR BRIGHT

​XYZ Smart Collagen est notre choix numéro 1 à base d'INA (Ingrédients Naturels Actifs) ! Il ​augmente la production naturelle de collagène de votre peau pour lifter, raffermir, lisser la peau, et réduire visiblement les lignes et les rides.

Références :

1-    Gómez.Guillén MC, Giménez B, López.Caballero ME, Montero MP. Functional and bioactive properties of collagen and gelatin from alternative sources: a review. Food Hydrocolloids. 2011; 25: 1813–1827
2-    J. Hadzik, P. Kubasiewicz-Ross, C. Kunert-Keil, K. Jur-czyszyn, I. Nawrot-Hadzik, M. Dominiak, T. Gedrange, ‘A Silver Carp Skin Derived Collagen in Bone Defect Treatment—A Histological Study in a Rat Model’,Ann. Anat. 2016,208, 123 –128.
3-     S. Yamada, K. Yamamoto, T. Ikeda, K. Yanagiguchi,Y. Hayashi, ‘Potency of Fish Collagen as a Scaffold for Regenerative Medicine’,BioMed. Res. Int. 2014, 302932
4-    Yamada, S.; Yamamoto, K.; Ikeda, T.; Yanagiguchi, K.; Hayashi, Y. Potency of fish collagen as a sca_old for regenerative medicine. BioMed Res. Int. 2014, 2014, 302932.
5-    Yamamoto, K.; Igawa, K.; Sugimoto, K.; Yoshizawa, Y.; Yanagiguchi, K.; Ikeda, T.; Yamada, S.; Hayashi, Y. Biological safety of fish (tilapia) collagen. BioMed Res. Int. 2014, 2014, 630757.
6-    Moisture absorption and retention properties, and activity in alleviating skin photodamage of collagen polypeptide from marine fish skin https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0308814612009818
7-     An Overview of the Beneficial Effects of Hydrolysed Collagen as a Nutraceutical on Skin Properties: Scientific Background and Clinical Studies https://www.researchgate.net/publication/276696375_An_Overview_of_the_Beneficial_Effects_of_Hydrolysed_Collagen_as_a_Nutraceutical_on_Skin_Properties_Scientific_Background_and_Clinical_Studies
8-    Proksch E. Segger D. Degwert J. Schunck M. Zague V. Oesser S. Oral Supplementation of Specific Collagen Peptides Has Beneficial Effects on Human Skin Physiology: A Double-Blind, Placebo-Controlled Study https://www.karger.com/Article/Abstract/3513767
9-     BinWang, WenYang, Joanna McKittrick, Marc André Meyers Keratin: Structure, mechanical properties, occurrence in biological organisms, and efforts at bioinspiration, https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0079642515000596
10-    Bin Wang, Yu-Mei Wang, Chang-Feng Chi, Hong-Yu Luo, Shang-Gui Deng, and Jian-Yin M, isolation and Characterization of Collagen and Antioxidant Collagen Peptides from Scales of Croceine Croaker (Pseudosciaena crocea) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3853751/
11-    Zhang L, Zheng Y, Cheng X, Meng M, Luo Y, Li B. The anti-photoaging effect of antioxidant collagen peptides from silver carp (Hypophthalmichthys molitrix) skin is preferable to tea polyphenols and casein peptides. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28266664
12-     Zhong Z, Wheeler MD, Li X, Froh M, Schemmer P, Yin M, Bunzendaul H, Bradford B, Lemasters JJ. L-Glycine: a novel antiinflammatory, immunomodulatory, and cytoprotective agent. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12589194
13-     M C Arrieta, L Bistritz, and J B Meddings.  Alterations in intestinal permeability. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1856434/
14-    Jiang J.X. et al., 2014, Collagen peptides improve knee osteoarthritis in elderly women: A 6-month randomized, double-blind, placebo-controlled study. Agro FOOD Industry Hi Tech, 25:19-23
15-    Dar, Q. et al., 2017. Daily oral consumption of hydrolyzed type 1 collagen is chondroprotective and anti-inflammatory in murine posttraumatic osteoarthritis. PLoS ONE 12(4):e0174705


Les autres compléments qui pourraient vous intéresser :
➢ ​Le Curcuma Bio
Le Gingko biloba

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: