Que prendre : acide hyaluronique gélule ou acide hyaluronique naturel ?

Parmi les soins cosmétiques, vous avez certainement entendu parler de l’acide hyaluronique. Il s’agit d’une molécule que l'organisme humain contient naturellement et qui est reconnue pour être une antiride efficace. À cet effet, il est souvent utilisé pour lutter contre les signes de vieillissement cutané. Aussi, on lui distingue 2 formats principaux : en gélule et sous forme naturelle.

acide-hyaluronique-injection

Que faut-il alors choisir comme acide hyaluronique pour lutter contre les signes de vieillissement cutané ? Y a-t-il un meilleur format qu’un autre ? Nous vous apportons des réponses dans cet article.

L’acide hyaluronique : qu’est-ce que c’est ?

L’acide hyaluronique est une chaine de sucres qui agit comme une éponge d’eau. Il est naturellement présent dans notre organisme. On en trouve dans la peau, la cornée, le cartilage, etc. Le nom de la molécule vient du grec, avec ‘’halos’’ qui signifie vitreux. Il y a également le terme ‘’uronique’’ qui rappelle la richesse de la molécule en acide uronique.

Une personne de 60 Kg a environ 12 g d’acide hyaluronique dans son corps. Il faut dire que la moitié de cette quantité se trouve dans la peau. Par ailleurs, la quantité présente dans l’organisme humain décroît considérablement avec l’âge. Aussi, on estime qu’à partir de 50 ans, le taux de cet acide dans l’organisme diminue de 50 %.

De plus, les radicaux libres produits dans le corps humain et des rayons ultra-violets du soleil, peuvent accélérer sa dégradation. C’est ce qui rend la peau moins épaisse et les traits plus affaissés. Apporter cette substance à la peau va donc constituer la solution anti-âge pour remonter les traits et effacer les rides.

Quelle est son utilité dans l'organisme ?

L’acide hyaluronique participe à l’hydratation de la peau et à la cohésion des tissus. Il donne à la peau sa densité, son aspect pulpeux et rebondit. Il joue également un rôle important quand notre organisme lutte contre les inflammations et les cancers ou lorsqu’il est en processus de cicatrisation. En effet, il permet d’apporter à la peau les éléments nutritifs essentiels à la fabrication d’un nouveau tissu sain. En plus d’être un produit tenseur qui hydrate la peau, il aide à protéger la peau des agressions extérieures.

Les applications médicales de l’acide hyaluronique se multiplient depuis les années 1970. On l’utilise pour traiter l’arthrose du genou et depuis plusieurs années, on l’utilise même en ophtalmologie. Il sert en effet à réhydrater les yeux secs et à traiter les irritations de la cornée. De plus, en médecine esthétique, il joue le même rôle que le collagène. Il favorise également la synthèse de ce dernier dans les couches de la peau. [1]

Une cure à l’acide hyaluronique nécessite un traitement sur le long terme afin d’obtenir des résultats. Il faudra en effet attendre au moins un mois avant que les premiers signes puissent être constatés. Cela ne signifie pas qu’il faut interrompre les soins, au contraire, il faut continuer de la même façon.

D’où vient l’acide hyaluronique ?

Initialement, l’acide hyaluronique utilisé venait de crêtes de coq traitées chimiquement. Mais le produit final présentait beaucoup d'impuretés. Aujourd’hui, on peut le fabriquer à partir de bactéries génétiquement modifiées, via des procédés biotechnologiques naturels, ou à partir de la fermentation de blés.

Le plus souvent, lorsque l’on parle d’acide hyaluronique naturel, il s’agit en effet de la version obtenue par fermentation du blé. Aussi, il s’agit de procédés réalisés en laboratoire qui permettent d’obtenir un produit qui n’est pas synthétique. De plus, la molécule, obtenue de cette manière, présente un très faible risque allergène. Ceci dit, elle est efficace pour bénéficier des bienfaits de l’acide hyaluronique naturel contenu dans l’organisme.

On peut trouver de l’acide hyaluronique naturel, c’est à dire végétal, dans de nombreuses boutiques en ligne, spécialisées en cosmétique ou non. Il est également possible de l’acheter en boutiques spécialisées dans le rayon des cosmétiques bio. Lisez cependant les étiquettes pour vérifier les substances auxquelles vous pourriez être sensible, y compris le gluten et d'autres allergènes courants.

Comment consommer l’acide hyaluronique ?

Actuellement il y a quatre façons de bénéficier de l’acide hyaluronique comme traitement anti-âge : en poudre, en gélule, en injection ou dans une crème.

Les injections :

Les injections sont réalisées par les professionnels de l’esthétique afin de combler les rides. On peut utiliser du collagène ou de l’acide hyaluronique ; la différence principale est que le collagène est potentiellement allergisant. Les injections sont cependant un peu agressives envers la peau et doivent être renouvelées tous les six mois chez un dermatologue ou un médecin esthétique.

Les crèmes :

Il est tout également possible d’acheter directement une crème enrichie à l’acide hyaluronique pour en bénéficier directement en application locale. Dans ces crèmes, l’acide hyaluronique doit idéalement se présenter sous forme de molécules de différents poids et de différentes tailles. Certaines vont avoir du mal à pénétrer dans la peau, mais auront un réel effet sur la surface, car elles gonfleront au niveau de l’épiderme et donneront un effet antiride garantit. Les molécules de bas poids moléculaire elles, vont pénétrer pour agir plus profondément dans la peau. Elles vont avoir un effet plus repulpant qu’hydratant. Cette différence de poids permet aux molécules d’agir à différents niveaux du derme.

La poudre :

L’acide hyaluronique en poudre est très apprécié de ceux qui fabriquent leur propre cosmétique, même simplement avec un peu d’eau pour l’appliquer sur la peau. La poudre peut être mélangée à vos crèmes habituelles afin de renforcer leur effet hydratant. L’action de la poudre est cependant moins efficace car elle n’agit qu’en surface.

Les gélules :

Les gélules se consomment comme un complément alimentaire anti-âge. Elles permettent de renouveler l’acide hyaluronique naturellement présent dans le corps humain, mais que nous perdons avec l’âge. Ils ont donc à la fois un effet préventif et correcteur. A la différence des cosmétiques, l’acide hyaluronique en gélules, pris par voie orale, permet d’agir sur l’ensemble du corps. En cas de prise de gélules, il faut suivre les indications propres à chaque complément alimentaire. Bien suivies, ces gélules ne présentent donc aucun effet secondaire.

Acide hyaluronique en gélules : objet de polémique

Il y a un véritable débat autour de l’acide hyaluronique en gélule. Certains considèrent que c’est très bénéfique sur les articulations, le cartilage, la souplesse des tissus conjonctifs et la peau. D’autres déclarent que l’ingestion ne sert à rien, car elle est trop diluée avant même d’atteindre la peau. Enfin, il y a même quelques voix qui déclarent que les gélules en trop grande quantité pourraient aider le cancer à se développer plus rapidement. Le principe de précaution invite donc à se méfier. Heureusement en application locale, tout le monde est d’accord pour en vanter l’efficacité !

Compléter avec l'alimentation

Si vous souhaitez augmenter vos niveaux d'acide hyaluronique par d'autres moyens, vous pouvez vous tourner vers votre alimentation. Certains aliments sont naturellement riches en cette molécule, et c’est une bonne chose de les ajouter à votre régime alimentaire afin de renforcer l’effet des produits de beauté naturels que vous utilisez. .
Les pommes de terre, les patates douces, les carottes font partie des légumes à racines, qui sont chargées de magnésium. Ce dernier permet au corps de synthétiser une quantité encore plus grande d'acide hyaluronique que les autres légumes.

Vous pouvez également obtenir de l’acide hyaluronique à partir de bouillon d’os, cuit lentement jusqu’à 24 h afin que tous les nutriments soient dégagés. Egalement, les produits à base de soja contiennent beaucoup d’œstrogène. Ce dernier étant connu pour augmenter naturellement les niveaux d’acide hyaluronique dans le corps.

Pour conclure, sachez que l’acide hyaluronique est une substance naturelle et puissante qui retient l'eau. Elle offre une hydratation douce là où votre peau en a le plus besoin et contrairement à certains acides, il ne présente aucun danger pour la peau.

Références

  1. Saranraj and M.A. Naidu, Hyaluronic Acid Production and its Applications - A Review , International Journal of Pharmaceutical & Biological Archives, 2013, https://www.researchgate.net/publication/305150786_Hyaluronic_acid_production_and_its_applications-A_review
0 commentaires


Commenter :