​Urgences ou généralistes : les bonnes pratiques à adopter

Un traumatisme est vite arrivé dans la pratique d’un sport ou lors d’une activité quotidienne. Il apparaît parfois difficile d’analyser l’urgence de la situation et on ne sait pas vraiment vers quelle structure se tourner. Les généralistes sont très souvent débordés et SOS médecin va dépêcher un médecin à votre domicile sous plusieurs heures, et ce, dans la meilleure des situations. Vous hésitez sûrement à vous rendre aux urgences sous risque d’attendre plus de 4 heures sur place en vain. Que faire ? Petite revue des bonnes pratiques à adopter.

Apprécier l’urgence de la situation

Toutes les blessures ne nécessitent pas de consulter immédiatement un médecin. Il est nécessaire d’apprécier au préalable l’urgence de la situation et notamment son degré de gravité. Nous avons la chance de disposer en France d’un système de santé de qualité qui a cependant certaines limites. En effet, les urgences sont très souvent encombrées par la venue de patients en nombres trop importants sur un temps « T ». Il ne faut oublier que ces derniers s’occupent, et fort heureusement, des pathologies les plus graves dont le pronostic vital des patients engagés. Ainsi, si vous estimez que votre situation est de moindres importances et peut attendre au lendemain, n’hésitez pas à vous tourner vers d’autres solutions.

Les professionnels de santé de proximité

En ce qui concerne les pathologies les moins graves, il est généralement plus aisé de se tourner vers les professionnels de santé de proximité. Il arrive cependant que vous ayez besoin d’un médecin généraliste en pleine nuit, un week-end ou un jour férié. https://sos-tel-medecin.fr/ vous permet de trouver un médecin en urgence et disponible proche de votre domicile. Cette solution, paraît être la plus opportune et rassurante en cas de nécessité. Ces professionnels expérimentés ont une large vision des diverses pathologies existantes et seront les mieux placés pour prendre soin de vous.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire:







);