konjac-image

Le ​Konjac : ​coupe-faim allié des régimes minceur

Les pâtes et le riz. Ces deux féculents sont les ennemis de la ligne parfaite et de la minceur que beaucoup d’entre nous aimerait atteindre. Malheureusement, leurs avantages font qu’il est difficile de s’en passer : ils contribuent grandement à la sensation de satiété, sont faciles à cuisiner et peuvent être accommodés avec à peu près tout et n’importe quoi. Comment s’en passer ? Heureusement, il existe une solution. Elle nous vient du Japon et s’appelle le konjac.

Cette gelée extraite depuis des millénaires de la racine d’une plante asiatique est en effet une habituée des tables nippones. Vous en avez d’ailleurs certainement déjà mangé si vous êtes un ou une habitué(e) de ces types de restaurant.

gelules-konjac

Cet aliment minceur très peu calorique est un véritable allié de la perte de poids. Il remplace avantageusement les accompagnements évoqués plus haut, les pâtes et le riz donc, est tout aussi facile à cuisiner et peut être assaisonné de très nombreuses manières. Découvrons tout de suite ce produit star de votre régime de perte de poids !

Qu'est-ce que le konjac ?


​Le konjac, petit nom de l’amorphophallus konjac, est une plante tropicale originaire d’Asie du Sud-Est, d’une belle couleur rouge carmin.

Sa racine est un rhizome, et c’est d’elle qu’on extrait une forme de gelée, noire ou blanche selon les espèces, qui est ensuite coupée en forme de vermicelles plus ou moins épais pour leur utilisation en cuisine. Sa première utilisation connue remonte à plus de 2 000 ans en Chine et 1 600 ans au Japon, où elle a d’abord été utilisée comme médicament pour ses bienfaits contre la toux, les troubles de la digestion, les brûlures et même le cancer.

Toutefois, c’est son utilisation en cuisine qui l’a rendue extrêmement populaire dans l’Archipel, et de plus en plus sous nos latitudes. Ses vertus étonnantes et sa réputation comme « coupe-faim » naturel en font un atout précieux dans tout régime minceur, qu’il soit à court ou long terme.

Pourquoi préférer le konjac aux pâtes et au riz ​pendant un régime ?

Le konjac est un produit naturel dont toutes les propriétés nutritives sont destinées à contribuer à votre amincissement, à condition qu’il soit intégré dans le cadre d’un régime alimentaire sain.

nouilles-konjac

​Limite l’absorption des graisses

De consistance gélatineuse, une fois dans votre estomac, le konjac va prendre la forme d’un gel qui va limiter l’absorption par votre organisme des graisses contenues dans le reste de votre repas.

Ainsi, votre corps sera beaucoup plus rapidement contraint à puiser dans vos réserves pour vous fournir l’énergie dont vous avez besoin, jour après jour. C’est la première conséquence positive pour votre silhouette que vous apportera une consommation régulière, lors de vos repas, de cet accompagnement traditionnel.

​Contribue à la sensation de satiété

On le sait, une erreur souvent commise dans le cadre d’un régime minceur destiné à perdre du poids, et qu’il est difficile d’éviter, est que l’on ressent la sensation de satiété à retardement. Or, c’est bien cette sensation qui coupe la faim et envoie à votre cerveau l’information vous disant que vous avez mangé ce dont vous avez besoin.

Ainsi, l’on continue à manger même une fois absorbées les protéines que votre corps réclamait. C’est ainsi, entre autres, que l’on grossit, et aussi que l’on éprouve parfois une sensation de lourdeur après certains repas, même quand ils ne nous paraissaient pas gargantuesques.

Or, toujours en raison de la consistance de gel du konjac une fois dans votre estomac, donc en prenant, tout simplement et littéralement, de la place dans votre système digestif, la sensation de satiété arrivera plus rapidement, contribuant ainsi à limiter la durée de votre repas et la quantité d’aliments ingérés.

En bonus, ce gel est relativement long à digérer : cette sensation dure donc plusieurs heures après le repas, ce qui est idéal pour éviter les « petits creux », voire pour servir de coupe-faim.

​Il ​est très peu calorique

Comme si cela ne suffisait pas, le konjac en lui-même est un aliment pour ainsi dire zéro calories. La raison : ce produit n’est composé que de fibres, à teneur de 3 %, et d’eau. Pour être précis, 100 grammes de konjac ne vous apporteront qu’environ 10 calories… À comparer aux 110 calories environ qu’apportera la même quantité de pâtes ou de riz. On ne peut pas espérer mieux dans un régime minceur !

Il est bon contre le diabète

Enfin, le Konjac est l’ami de votre santé.  En effet, l’indice glycémique du konjac est lui aussi particulièrement bas, voire très, très bas, puisqu’il est simplement de zéro. Rappelons que l’indice glycémique indique la quantité de sucre qu’apporte un aliment.

Plus il est haut, plus le risque est grand que vous dépassiez la dose de sucre dont vous avez réellement besoin. Or, votre organisme ne sait utiliser le sucre que de manière instantanée. Et le sucre non utilisée est stocké sous forme de graisse, les triglycérides.

Bien sûr, ce faible indice glycémique en fait également l’allié des diabétiques, ou des personnes risquant de le devenir.


Le konjac fait-il vraiment perdre du poids ?

minceur-konjac

Le konjac n’est pas un « brûle-graisse ». Pour littéralement perdre du poids, il n’existe qu’une méthode imparable : l’exercice physique, qui consommera l’énergie stockée sous forme de graisse de votre organisme.

En revanche, le konjac évite de grossir, en limitant l’apport calorique, soit parce que vous l’utilisez en remplacement d’autres aliments, soit parce qu’il limite l’appétit en agissant comme coupe-faim. Cette vertu de coupe-faim est très importante dans un régime minceur parce qu’elle permet de limiter la consommation alimentaire et surtout les fringales.

Derrière cette incroyable vertu d’aliment  coupe-faim, il y a une bonne raison. En réalité, le konjac n’est constitué que d’eau plus une fibre bien spécifique, le glucomannane, qui peut absorber jusqu’à 100 fois son poids en eau. Selon le célèbre Dr OZ : "Lorsqu'il est consommé, le glucomannane éponge l'eau dans le tube digestif, réduisant l'absorption des glucides et du cholestérol et favorisant ainsi la perte de poids. Ce supplément vous fait également sentir rassasié sans souffrir de gaz ou de ballonnements".

Autrement dit, une fois avalé, le glucomannane du konjac se transformera en une sorte de gel visqueux qui, d’une part, vous donnera la sensation d’avoir suffisamment mangé et, d’autre part, empêchera les graisses contenues dans le reste de votre repas de se faufiler dans votre corps.

De plus, Le glucomannane a un effet nettoyant des intestins par excellence, ce qui lui a valu le surnom de " balai des intestins".

Ainsi, contrairement aux produits de consommation courante que sont les pâtes et le riz, et auxquels il convient de le substituer, le konjac, grâce à sa grande teneur en  glucomannane,  ne fait pas grossir et limite la prise de poids. Votre activité physique ne pourra donc se reposer que sur vos stocks de graisse déjà accumulés : c’est en ce sens qu’il fait, à terme, perdre du poids.

Où acheter du konjac ?

​Même en cette période où les produits asiatiques sont de plus en plus courants dans tout type de magasin, où les boutiques bio fleurissent jusque dans les petites villes et où le mode de vie « healthy » est à la mode, le konjac reste difficile à trouver.

Le mieux est de l'acheter en ligne chez un spécialiste comme Nutrimea qui de plus ​est une société ​française. Sous sa forme de gélule, seule cette dernière solution paraît d’ailleurs vraiment viable.

​Nous recommandons fortement les gélules de Nutrimea pour plusieurs raisons :

- 100% naturel sans OGM
- Issu de l'agriculture écologique
- Convient aux végans et végétariens
- Sans allérgène
- Sans gluten et sans lactose.

​Nutrimea ​a passé tous les contrôles qualité officiels permettant de s’assurer de la qualité des produits qu’elle fournit pour votre santé. En outre, elle est très facilement joignable, par téléphone comme par email, que ce soit pour s’informer sur un produit ou sur sa livraison. Ces dernières sont d’ailleurs très rapides, en 24 ou 48 heures maximum.

En ce moment, Nutrimea propose ​une occasion​ à ne pas manquer : 3 produits achetés = 1 offert

​Il suffit d'ajouter 3 boîtes dans le panier et 1 boîte offerte sera ajoutée automatiquement​.

À qui s'adresse t-il ?

Le konjac est une racine qui peut être consommée par absolument tout le monde, à l’exception des personnes souffrant d’occlusion intestinale, dont il redoublerait l’effet.

Toutefois, il convient de s’en servir prudemment afin de garder une bonne santé générale: votre corps a bel et bien besoin de calories, de graisse et de sucre pour fonctionner ! Il doit donc être pris dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré et diversifié, car sinon d’une part la sensation de faim reviendra rapidement, et d’autre part vous risquez de souffrir de carences de toutes sortes.

En effet, le konjac ne contient aucun des nutriments, vitamines ou minéraux dont votre organisme a absolument besoin pour fonctionner et dont les carences peuvent s’avérer handicapantes dès un léger déficit, lequel entraîne généralement une grande fatigue. Un manque chronique de ces oligo-éléments peut même s’avérer grave à long terme pour votre santé.

Toutefois, sachez aussi que le konjac se décline également en forme de gélules, pour servir de coupe-faim naturel, notamment dans le cadre d’un régime minceur particulier, pour éviter les creux soudain de la fin de matinée ou du début d’après-midi tant redoutés des personnes désireuses de perdre du poids.

Cette forme est extrêmement pratique à consommer et peut réellement faire la différence si vous êtes lancé(e) dans un régime minceur temporaire, pour vous éviter d’avoir à souffrir de la privation. Les gélules sont en outre faciles et avaler et vous fourniront la dose journalière exactement recommandée.

Toutefois, sous forme de gélules, cette racine est extrêmement concentrée. Par conséquent, si vous suivez un traitement médical, il est impératif d’en parler à votre médecin, car il pourrait nuire à l’effet de vos médicaments en les empêchant, eux aussi, de passer dans l’organisme.

Posologie

En alimentation, le konjac peut être consommé au rythme d’une à deux fois par semaine, en remplacement par exemple des féculents qui accompagnent d’ordinaire votre repas.

Sous forme de gélule, pour une concentration à 90 % de glucomannane, il convient de consommer 3 gélules par jour (​soit environ 3g de glucomannanes avant chaque repas). Prenez-les alors accompagnées d’un ou deux verres d’eau, 15 minutes avant les repas. En agissant comme coupe-faim, ils vous permettront d’être rapidement rassasiés lors du repas suivant. Respectez toujours un minimum de deux heures entre deux prises de gélules.

konjac-posologie

Le konjac est-il dangereux ?

Le konjac n’est pas en soi dangereux pour la santé à part, comme nous l’avons dit, pour les personnes déficients en minéraux ou souffrant d’occlusion intestinale.

En revanche, il est dangereux de se reposer trop sur lui dans le cadre d’un régime minceur.

D’abord, parce qu’il n’apporte pas de calories ni donc de nutriments. Il faut donc veiller à conserver en permanence, en dehors du konjac, une alimentation équilibrée afin de ne manquer de rien. Autrement dit, ne consommer que ce tubercule reviendrait à se laisser mourir de faim !

Ensuite, parce que son effet coupe-faim peut être traître si vous avez recours au konjac dans le cadre d’un régime minceur temporaire. Lorsque vous arrêterez le konjac, vous retrouverez ces sensations, et risquez plus encore l’effet « yo-yo » qui non bon ni pour votre ligne, ni pour votre santé.

Veillez donc toujours à associer le konjac à un mode de vie sain, comprenant un régime alimentaire varié et une activité sportive modérée.

Avis médical sur le Konjac


Konjac

​Les spécialistes de la santé interrogés sur le konjac y voient des bienfaits positifs, du moment qu’il est consommé avec modération.

Si vous désirez toutefois le consommer sous forme de gélules, et que vous suivez un traitement médical temporaire ou régulier, il est alors impératif d’en parler à votre médecin avant toute consommation. Faites-en autant si vous souffrez de problèmes de santé digestifs, si vous êtes mineur(e) ou si vous êtes une femme enceinte.

Enfin, méfiez-vous du risque de déminéralisation si vous consommez trop de konjac. Là aussi, votre thérapeute saura vous conseiller et vous surveiller afin de vous éviter de souffrir de carences en oligo-éléments de toutes sortes.

Seule réelle contre-indication, en dehors de la prise en complément d’un traitement médical que nous avons déjà citée : le konjac est à fuir si vous souffrez d’occlusion intestinale.

konjac-forme

Recettes : comment préparer le konjac ?

Comme si tous les bienfaits du konjac pour la santé que nous avons cités ne suffisaient pas, c’est aussi un produit très facile à préparer.

Retenez d’abord les critères suivants : il faut toujours, toujours le rincer à l’eau avant la cuisson. Ensuite, selon la quantité, une à trois minutes de cuisson à l’eau bouillante suffiront. Goûtez régulièrement pour vous assurer que la consistance vous convient. Vous pouvez ensuite le consommer chaud ou froid.

Ne vous inquiétez pas si, lorsque vous ouvrez le sachet, le konjac dégage une odeur de mer ou de poisson, cela est tout à fait normal, c’est son parfum naturel. Il disparaît lorsque vous le rincez et n’influence pas sur son goût, lequel est complètement neutre.

Et pour les plus audacieux, voici trois recettes créatives à base de konjac, qui de plus, sont excellentes pour la santé :

  • Soupe de shirataki aux légumes et viande hachée

Les shirataki sont des nouilles translucides et gélatineuses faites à partir de konjac.

Pour une soupe de shirataki, il vous faut :

  • 1 litre d’eau
  • 150 g de shirataki de konjac
  • 200 g de légumes variés (carotte, petits pois, haricot vert)
  • 1 oignon haché
  • 100 g de viande hachée
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre selon le goût
  • Ail en poudre

Rincez et épluchez les légumes. Découpez-les en petits dés et faites-les revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive et l’oignon haché.

 Ajoutez l’ail en poudre, le sel et le poivre et laissez dorer quelques minutes sur feu doux.

Pendant ce temps, préparez des boulettes de viande hachée que vous assaisonnez également de sel et de poivre, puis mettez-les dans la poêle.

Laissez cuire quelques minutes et versez par-dessus un litre d’eau bouillante.

Rincez bien les shirataki de konjac à l’eau froide et ajoutez-les à la préparation précédente. Laissez mijoter deux minutes en baissant le feu, puis dégustez votre shirataki bien chaud.

  • Tagliatelles de Konjac au saumon citronné

  • Ingrédients pour deux personnes:

    • 200 g de tagliatelles de konjac
    • 150 g de saumon fumé
    • 100g de crème fraiche liquide
    • ½ citron jaune
    • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
    • 20 g de parmesan
    • Quelques brins de ciboulette

    Faites cuire les tagliatelles de konjac dans de l’eau bouillante salée. 

    Pendant ce temps, prenez une poêle, mettez-y de l’huile d’olive, ajoutez le saumon découpé en morceaux et faites revenir le tout pendant quelques minutes.

    Salez et poivrez à convenance puis ajoutez les pâtes que vous avez égouttées préalablement.

    Versez par-dessus la crème fraiche et mélangez le tout sur feu doux pendant 5 minutes.

    Décorez de ciboulette découpée et de parmesan râpé puis servez chaud.

  • Konnyaku (pâte de konjac) facile à la japonaise

  • Le konnyaku est un autre produit dérivé du konjac. Egalement nommé pâte de konjac, le konnyaku se vend en blocs et est disponible en deux couleurs, brun et blanc.

    Ingrédients pour deux personnes:

    • 125 g de konnyaku (pâte de konjac)
    • Une cuillère à soupe d’huile d’olive
    • 1 cuillère à café d’huile de sésame + quelques graines de sésame
    • 1 cuillère à café de sauce sauja
    • gingembre ou piment d’Espelette pour relever le goût

    Pour cette recette japonaise facile à base de pâte de konjac, vous devez commencer par rincer puis égoutter votre konnyaku avant de la découper en petits carrés.

    Faites chauffer l’huile d’olive dans une poêle. Faites revenir les carrés de konnyaku environ 3 minutes de chaque côté. Assaisonnez d’huile de sésame, de sauce soja et de graines de sésame.

    Si vous voulez donner à votre pâte de konjac un goût plus prononcé, n’hésitez pas à la saupoudrer de gingembre frais râpé ou de piment d’Espelette.

    La pâte de konjac s’associe très bien avec des légumes sautés ou de la salade bien fraiche.

    A présent, vous avez toutes les clés en main pour profiter des bienfaits de cet aliment coupe-faim. N’hésitez pas à en profiter, toujours avec modération !

    12 commentaires


    Lemery Christiane - 7 janvier 2020 Répondre

    J’ai lu avec interet vos explications sur les trois produits minceurs et pour une fois, j’en ai apprécié le style clinique et toutefois instructif, contrairement aux nombreux autres sites trop commerciaux. C’est pourquoi je vais en acheter un apres consultation avec mon medecin.
    Mon probleme est de perdre la graisse qui s’est accumulee autour de mon estomac. Sinon , je ne fais que 58 kgs pour environ 1,58 m et bientôt 79 ans. Croyez-vous que j’ai mes chances ? Et lequel des 3 me conseillez-vous sachant que j’ai des problemes d’endormissement ?

      Top Complement - 29 mars 2020 Répondre

      Bonjour,

      Oui le Konjac devrait vous aider à perdre la graisse. Concernant l’endormissement, vous devriez demander à votre médecin car la mélatonine n’est pas conseillé à tout le monde.

        Sasha - 30 avril 2020 Répondre

        Il me semble qu’une récente étude a démontré que la mélatonine de synthèse était cancérigène d’ailleurs ^°^ pour ce qui en ai de faire prendre l’avion a des colis pour des gélules (oui les entreprises dites françaises exportent elles aussi depuis bien souvent l’autre bout du monde) je pense que l’on peut aujourd’hui essayer de changer notre façon de vivre et prôner des produits qui ont été entièrement fabriqués localement :.) (Dommage que votre article ne parle pas d’ailleurs de la pollution engendré par la production de ces petites boîtes -en plastique-) ^°^

          Top Complement - 30 avril 2020 Répondre

          Bonjour Sasha,

          Nous sommes d’accord avec vous concernant la provenance, il faut être vigilant, mais cela n’est pas toujours signe de mauvaise qualité et il faut séparer deux cas de figures :
          – Les produits finis fabriqués à « l’autre bout du monde » comme vous dites
          – Ceux dont la matière première vient de « l’autre bout du monde » et dont le produit fini est fabriqué en France.

          Après tout, on ne cultive pas encore de Konjac en France 😉

    Francine Blerald - 29 janvier 2020 Répondre

    Bonjour je prend du prevican est-ce que je peux consommer du Konjac j’ai une valve mitrale. Problème de coeur

      Top Complement - 29 mars 2020 Répondre

      Bonsoir,

      N’hésitez pas à demander à votre médecin traitant qui vous apportera une réponse plus éclairée que la notre mais voici ce que nous savons :
      « Le gel visqueux formé par le konjac au contact des liquides risque de diminuer l’absorption d’autres molécules administrées par voie orale. Ainsi, ces dernières devront être prises une heure avant ou quatre heures après l’administration de konjac. »

    Sylvie - 5 février 2020 Répondre

    Peut on prendre du konjac quand on a un Sten et un traitement pour le cœur
    Merci

      Top Complement - 29 mars 2020 Répondre

      Bonsoir,

      Nous n’avons pas la réponse à cette question, n’hésitez pas à demander à votre médecin traitant et nous apporter la réponse pour les personnes futures qui viendront sur notre site 😉

    Mahieu - 10 avril 2020 Répondre

    Bonsoir.
    Le konjac m ‘aide . Vous avez plusieurs produits dans la gamme minceur. Je serais tenté pour piéger également les graisses mais je voudrais garder l’effet coupe faim du konjac qui est correcte . Lequel ou lesquels en duo me conseilleriez vous. Merci par avance. Cordialement.

      Top Complement - 11 avril 2020 Répondre

      Bonsoir, le konjac a effectivement cet effet coupe faim et vous pouvez le coupler à du guarana ou à de l’exercice physique pour obtenir les meilleurs résultats

    frihi - 14 avril 2020 Répondre

    bonjour pouvez vous me dire les 4 brules graisse a prendre pour une efficacité optimal

      Christiane Gray - 29 avril 2020 Répondre

      frihi moi je prends le duo brulafine (qui est un bruleur de graisse) et ckonjac pour le coupe faim je suis très très contente je recommande

    Commenter :