La Spiruline : Avis & Conseils

Cultivée en France depuis quelques décennies maintenant, et source d’un marché en pleine expansion, la spiruline est actuellement consommée par près de 2 % de Françaises et de Français, qui apprécient ses nombreuses vertus alimentaires.

Mais quelles sont ces dernières au juste ? Sont-elles prouvées ? Comment la consommer ? Voici toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser sur ce complément alimentaire figurant parmi les plus sains de la pharmacopée moderne.

Qu'est-ce que la spiruline ?


Consommée traditionnellement dans certaines régions d’Afrique (le Tchad notamment) ou en Inde, la spiruline, qui doit ce nom courant à sa forme spiralée, est plus connue sous le nom d’algue bleue. Pourtant, il ne s’agit pas à proprement parler d’une algue : c’est une cyanobactérie, qui se développe à grande vitesse dans les eaux riches en matières organiques et en soude, pour peu que la température de l’eau dépasse les 30° Celsius.

Sa consistance gélatineuse et sa couleur bleue-verte —ajoutées au fait que la bactérie Arthrospira, de son nom latin, apparaisse et croisse dans l’eau, à une vitesse suffisamment rapide pour que ses colonies soient facilement visibles à l’œil nu— expliquent cependant qu’on la désigne couramment comme une algue.

Riche en protéines végétales, mais surtout en oligo-éléments et en antioxydants, la spiruline présente de nombreux bénéfices pour la santé humaine. C’est ce qui explique qu’elle soit fréquemment consommée, sous la forme pratique à ingérer au quotidien de poudre ou de gélules, en complément alimentaire de régimes sains et équilibrés.

Une algue aux nombreux bienfaits

La spiruline n’a pas usurpé sa réputation d’aliment, ou de complément alimentaire, bénéfique à la santé humaine. Sa composition est en effet parfaitement équilibrée entre protéines végétales et nutriments. En voici les principaux effets.

✓ La spiruline est un antioxydant naturel

Cette algue est fortement concentrée en phycocyanine, une association de protéines et de pigments bleutés, dont les effets antioxydants sont depuis longtemps constatés par les recherches menées à son sujet.

Rappelons que le corps produit au quotidien un certain nombre de radicaux libres, production qui tend à se dérégler au fil du temps, créant ainsi une prolifération de ces derniers. Ceux-ci se retournent alors contre notre métabolisme, en accélérant son vieillissement et les effets de ce dernier tant sur les capacités cognitives que physiques (baisse de la résistance immunitaire, affaiblissement de l’état de forme général, qualité de la peau amoindrie, et risque accru de maladies neurodégénératives de type Parkinson ou Alzheimer notamment).

Les antioxydants, comme leur nom l’indique, empêchent le corps de s’oxyder, c'est-à-dire qu’il détruit les radicaux libres en excès. Ce sont donc des nutriments indispensables pour vivre vieux et en bonne santé. Or, ceux-ci sont inégalement répartis dans la nourriture traditionnelle. C’est pourquoi il est recommandé d’en ingérer régulièrement sous forme de compléments alimentaires.

La spiruline fait partie des produits naturels permettant de retarder le vieillissement et d’en atténuer les conséquences.

✓ La spiruline permet de lutter contre le cholestérol

Une autre vertu importante de la spiruline est sa forte concentration en acides gras essentiels, comme les omega-6 et surtout l’acide gamma-linoléique. L’effet de ce dernier est de faire baisser le mauvais cholestérol, dit LDL, tout en faisant remonter le taux de bon cholestérol, le HDL.

Or nous avons une forte tendance à développer du mauvais cholestérol, en raison de nos régimes occidentaux souvent trop chargés en graisse, sucre et sel. Bien sûr, la consommation de spiruline n’est pas une carte blanche vous permettant de vous livrer en toute impunité à tous les excès susceptibles de vous passer par la tête ; toutefois de nombreuses études tendent à prouver que le cholestérol LDL baissera plus rapidement, si vous faites déjà des efforts pour éviter sa prolifération. Or, le mauvais cholestérol est susceptible de provoquer des maladies cardiovasculaires. C’est un authentique ennemi de votre santé.

Il fait en outre partie des facteurs aggravants le risque de développer un diabète. À ce titre, la spiruline peut contribuer à vous protéger de cette pathologie souvent entraînée par une alimentation déséquilibrée.

✓ La spiruline est riche en protéines et en fibres

D’une composition faite de 55 à 70 % de protéines pour 2 à 8 % de fibres, la spiruline est un véritable super-aliment, nourrissant et facile à digérer, d’autant plus bénéfique qu’il est riche en minéraux (comme nous le détaillons dans le paragraphe suivant). Sa consommation régulière n’engendre donc pas de risque de prise de poids —au contraire, grâce à sa forte teneur en fibres, elle vous aidera à lutter contre cette dernière.

Les fibres sont indispensables à une bonne digestion et pour lutter contre l’absorption des graisses et des sucres par l’organisme. Elles ne sont toutefois pas présentes dans tous les aliments et certains peuvent ne pas apprécier le goût de ces derniers (comme le riz complet par exemple). Un apport régulier en fibres sous forme de poudre ou de gélules est donc un véritable atout minceur.

✓ La spiruline contient de nombreux minéraux

Ce n’est pas le moindre de ses atouts : la spiruline est très riche en oligo-éléments indispensables à la bonne santé générale, dont les carences sont assez répandues dans l’Hexagone et souvent à la source de bien des fatigues saisonnières.

Vous trouverez en effet dans la fameuse « algue bleue » du fer en grande quantité, mais aussi du calcium, du phosphore, du magnésium, mais aussi une large part de vitamine E (un autre puissant antioxydant), de vitamine B-12 et en beta-carotène, que votre corps transformera en vitamine A, dont les vertus pour la vision et la peau sont connues de longue date.

Le fer contenu dans la spiruline est excellent également pour lutter contre l’anémie, et donc la fatigue engendrée par les menstruations ou la ménopause.

La vitamine B-12, quant à elle, ne peut pas être produite par le corps humain et le meilleur moyen d’en ingérer reste la consommation de produits animaux (chair, lait ou œufs). Les végétariens et vegans risquent donc de souffrir de carences de cette dernière, et son absorption sous forme de compléments alimentaires peut s’avérer indispensable. Dans ce cas-là, la spiruline est aussi fortement recommandée.


Où acheter de la spiruline de qualité?

Le plus pratique pour acheter de la spiruline reste Internet. Toutefois, en matière de compléments alimentaires, il est indispensable de s’assurer de la qualité, de l’éthique et du sérieux du revendeur. C’est ce qui permet d’être sûr(e) et certain(e) de consommer ensuite des produits de qualité.

Heureusement, il existe quelques e-shops dans le domaine dont la probité et l’expertise sont vérifiées et confirmées depuis plusieurs années. Notre préféré ? Anastore.

Cette boutique en ligne ne vend que des produits bio et à la qualité certifiée, puisqu’elle respecte scrupuleusement l’ensemble des normes de l’Union Européenne qui sont en vigueur pour la vente de produits alimentaires. Anastore existe depuis l’an 2000 et n’a jamais eu à affronter de scandale sanitaire ou même de « bad buzz ».

En outre, Anastore propose régulièrement des promotions sur son site et reste facile à joindre, y compris par téléphone, que ce soit pour s’informer sur un produit ou simplement s’enquérir de l’avancée d’une livraisons. Ces dernières sont d’ailleurs très rapides, de 24 à 48 heures. C’est donc une adresse fiable, vérifiée, contrôlée et traçable : les critères essentiels à garder en tête lorsqu’on se fournit « online ».

Bien entendu, il existe d’autres revendeurs fables : la spiruline solgar par exemple est bénéficie elle aussi des bienfaits d’un fabricant exigeant.

Attention à la provenance

Bien sûr, la provenance d’un produit alimentaire a toujours une importance capitale, car sa qualité finale dépend très largement de la manière dont il a été cultivé. Mais en matière de spiruline, cela est encore plus crucial. Car celle qui se développe de façon spontanée dans les mers ou les lacs chauds a une tendance réelle à attirer à elle toutes sortes de polluants et toxiques, en particulier les très dangereux métaux lourds.

C’est pourquoi vous ne devez avoir recours qu’à de la spiruline cultivée dans des « fermes » spécialement dédiées.

Heureusement, il en existe beaucoup, et même de plus en plus : plusieurs milliers de tonnes sont produites de manière écologique et responsable, chaque année, dans l’Hexagone. Vérifiez donc sa provenance, au minimum de l’Union Européenne, qu’elle soit certifiée bio, et qu’elle respecte les normes Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF, ou GMP, pour Good Manufacturing Practice, en anglais).

Qui devrait consommer de la spiruline ?

Ses nombreuses vertus font que la spiruline gagne à être consommée par tout le monde, sous quelques réserves.

Tout d’abord, comme pour tout complément alimentaire, les femmes enceintes et allaitantes doivent consulter leur médecin avant toute consommation. On procèdera de même avant d’envisager d’y avoir recours pour un adolescent de moins de 18 ans et on en refusera la prise aux enfants de moins de 15 ans.

Ensuite, deux maladies qui sont, pour l’une une conséquence, et pour l’autre une cause d’un déséquilibre métabolique, interdisent formellement la consommation de spiruline : il s’agit de la goutte et de phénylcétonurie (PCU), une maladie héréditaire.

À ces réserves près, la spiruline peut être consommée par tout un chacun, et ses vertus pourront bénéficier à de très nombreux adultes.

Comment consommer de la spiruline ?

La spiruline peut se consommer tout au long de l’année. Même si certaines et certains préfèrent l’utiliser sous forme de cure, elle s’avère un excellent accompagnement à votre santé générale de manière quotidienne.

S’il existe des personnes qui en apprécient les formes fraîches ou séchées, donc la consommation lors d’un repas, son goût très particulier rebute la plupart des hommes comme des femmes. En conséquence, la meilleure méthode reste l’ingestion sous forme de compléments alimentaires, en poudre, sous forme de gélules ou de comprimés. Sa prise se fait alors accompagnée d’un demi-verre d’eau, après un repas, souvent à deux moments de la journée.

On peut également, de plus en plus fréquemment, trouver de la spiruline liquide, sous formes d’ampoules. Son goût se fait également ressentir, mais est tout de même bien moins désagréable que sous sa forme solide !

La concentration en spiruline des compléments alimentaires variant selon les fabricants, veillez à toujours respecter la posologie indiquée sur le flacon ou l’emballage.

Faut-il acheter du Bio ? Notre avis


En matière de spiruline plus encore que pour d’autres algues ou plantes, il est impératif de vérifier qu’elle est cultivée de façon respectant les critères biologiques.

En effet, cette cyanobactérie a tendance à attirer à elle toutes sortes de polluants, y compris les très toxiques métaux lourds. Fuyez donc la spiruline —et tout complément alimentaire en général— dont l’origine est incertaine, ou le mode de culture non biologique.

Danger et contre-indications

Tant que vous respectez les doses prescrites et que vous vous procurez de la spiruline issue de la culture biologique, elle ne présente pas vraiment de dangers, sauf pour les personnes souffrant de PCU (voir plus haut) ou de goutte.

Rappelons également que, si vous êtes une femme enceinte ou allaitante, il est impératif de consulter votre médecin avant tout recours à un complément alimentaire. Procédez de même, bien entendu, si vous suivez un traitement médical ou souffrez d’une maladie chronique, ou si vous avez moins de 18 ans, car ses effets sur un organisme en croissance sont encore mal étudiés.

Sachez toutefois qu’il existe un effet secondaire relativement courant qui peut être consécutif, quoique passager, à la consommation d’algue bleue : elle peut provoquer des nausées. Pour éviter cela, le meilleur moyen est d’habituer doucement son organisme à ce nouvel aliment, en augmentant les doses quotidiennes petit à petit.

Autre précaution indispensable : si vous constatez le moindre effet inattendu suite à une ingestion de complément alimentaire, particulièrement une réaction allergique, cessez immédiatement sa consommation et consultez votre médecin.

Enfin, n’oubliez jamais qu’à lui seul un complément alimentaire ne pourra jamais contrer les conséquences néfastes d’un mauvais régime, ou d’un mode de vie déséquilibré, comprenant par exemple, de manière régulière, un excès de graisse, de sucre ou de sel, ou bien entendu de tabac ou d’alcool.

Si la spiruline est réellement capable de lutter contre le mauvais cholestérol, elle ne sera pas suffisante pour vous garantir de ne jamais en être atteint(e) si vous ne respectez pas votre corps et votre système digestif au quotidien ! Veillez donc toujours à suivre les conseils de nutrition en vigueur, à manger de façon équilibrée et diversifiée, et à pratiquer une activité physique régulière.


Les autres compléments qui pourraient vous intéresser :
➢ Chlorella
➢ Formule multivitamines
➢ Magnésium marin
➢ Vitamine B12
➢ Vitamine D3

Spiruline
3.5 (70%) 6 votes

suscipit risus. dolor venenatis, tristique lectus justo massa neque. Donec